Brooklyn Follies de Paul Auster

Ce sixième avis est sur Brooklyn Follies de Paul Auster , dans le cadre du défi Voyage autour du monde organisé par Juna.

Nathan Glass a soixante ans. Une longue carrière dans une compagnie d’assurance à Manhattan, un divorce, un cancer en rémission et une certaine solitude qui ne l’empêche pas d’aborder le dernier versant de son existance avec sérénité.
Sous le charme de Brooklyn et de ses habitants, il entreprend d’écrire un livre dans lequel seraient consignés ses souvenirs, ses lapsus, ses grandes et petites histoires, mais aussi celles des gens qu’il a croisés, rencontrés ou aimés.
Un matin de printemps de l’an 2000, dans une librairie, Nathan Glass retrouve son neveu Tom Wood, perdu de vue depuis longtemps.
C’est ensemble qu’ils vont poursuivre leur chemin, partager leurs émotions, leurs faiblesses, leurs utopies, mais aussi et surtout le rêve d’une vie meilleure à l’hôtel Existence…

Note Moyenne sur Livraddict:  8.36/10 pour 11 votants

Mon Avis:

J’ai choisi, des trois livres dont j’avais été défié, Brooklyn Follies car j’avais vu des bonnes critiques sur l’auteur, et j’avais envie de l’essayer. C’était l’occasion. Quand j’ai commencé les premières pages je me suis dit : « Oulala mais dans quoi me suis-je lancé ?  » Ca me semblait bizarre, juste bizarre. Puis je me suis laissé emporter par l’histoire, tandis qu’elle prenait forme, petit à petit, tout autour de moi. Bientôt je ne lâchais plus Brooklyn Follies.

Puis je me suis vite laissé attaché par les personnages, Nathan, Tom, Harry, La JMS (Jeune Mère Sublime) et puis aussi Lucy .Nathan pensait qu’il allait vivre une retraite bien tranquille, mais il croisa son neveu Tom , qui lui raconta comment il était venu à travailler dans une Bouquinerie , et ce patron de la bouquinerie, Harry , dont il va apprendre la vie également.

Pour s’occuper Nathan décide d’écrire un livre réunissant toutes les gaffes qu’il a pu faire dans sa vie, ou celle de gens qu’il connait. Mais la petite Lucy leur tombe dessus, dont la mère est introuvable. Dans leur parcours ils vont trouver leur Hôtel Existence, un hôtel utopique. Et ils vont tenter de percer le secret qui entoure la mère de Lucy, Aurora. J’ai beaucoup aimé la façon d’écrire de l’auteur, je ne me suis pas ennuyé, et j’ai accroché [pas dans les premières pages mais petit à petit]. Je ne regrette pas d’avoir choisi Brooklyn Follies et si l’occasion se présente je lirai surement d’autres livres de Paul Auster. Je le conseille vivement !

Publicités
Comments
3 Responses to “Brooklyn Follies de Paul Auster”
  1. Cath dit :

    Il est dans ma Caisse à Lire… Je m’y plongerai à la rentrée !

  2. Bookine dit :

    Super idée que d’indiquer la note Livraddict! Je n’y avais jamais pensé, mais c’est tellement plus représentatif que la p’tite note perso que je mets.

  3. JuNa dit :

    J’ai mis le lien de cet article sur mon blog, merci d’avoir participé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :