La promesse des loups_ Doroty Hearst

Depuis des millénaires, ce pacte régit la communauté des loups de la Grande Vallée. Kaala, petite louve de sang mêlé, en porte les stigmates depuis sa naissance. Miraculeusement épargnée par la meute, elle doit lutter pour gagner sa place en dépit de l’hostilité générale. Quitte à se battre et à se révolter contre des lois qu’elle juge injustes. En sauvant de la noyade un humain, elle va mettre en danger sans le savoir la survie de son espèce et découvrir le mensonge qui se cache derrière la  » Promesse des loups « … Une découverte qui pourrait lui coûter la vie, mais aussi la destruction de tout ce qui lui est cher. Formidablement documenté, mêlant les théories scientifiques les plus pointues à un imaginaire fantastique, cette saga épique où s’exprime l’inoubliable voix de Kaala donne une magnifique leçon de vie sur la paix, l’amitié, la différence. Dans la lignée des Enfants de la Terre de Jean Auel, le premier volet d’une captivante saga sur l’univers des loups, ennemis ou meilleurs amis de l’homme ?

Note moyenne sur Livraddict: 8.33/10 pour 3 votants

La promesse des loups est un livre sur lequel je suis tombé au hasard dans la librairie. Aimant beaucoup les chiens et loups, je l’ai acheté impulsivement.

Tout d’abord, cela m’a fait penser à La Guerre des Clans de Erin Hunter, mais en moins enfantin, et plus scientifiquement juste. Car j’avais lu récemment un livre sur les chiens sauvages, et leurs comportements. Dans ce livre l’auteur faisait référence aux loups dont beaucoup de comportements étaient similaires à ceux des chiens sauvages. Dans le roman j’ai apprécié reconnaitre un bon nombre de ces comportements, j’ai vu que l’auteur n’avait rien laissé au hasard et s’était très bien documentée.

J’ai lu ce livre sur deux phases, car je l’ai mis en pause en cours de route pour lire un autre livre, mais je n’en étais encore qu’à une centaine de pages mais cela ne m’a pas gêné dans ma lecture.

Les personnages ont tous leurs caractères à eux, sans non plus n’être que des stéréotypes, c’est très agréable. Même si par moment j’avais du mal avec Kaala et sa façon de voir Azzuen, jusqu’à ce qu’elle se rende compte de ses préjugés, mais elle a évoluée donc cela m’a réconciliée avec son personnage [se ne serait pas non plus intéressant si nos héros étaient tous parfait^^ ]. J’ai beaucoup aimé Azzuen qui a quand même un rôle très important auprès de Kaala. Tlitoo bien qu’agaçant au début m’est vite apparu comme un guide pour la jeune louve. Et Petite Fille était avec, sa grand-mère aussi attachante. J’ai apprécié le fait que chaque personnage joue à un moment, un rôle important, cela n’en laisse aucun en arrière plan, et j’ai trouvé contribue à une vrai ambiance de meute.

C’est un livre, qui s’est laissé lire, j’ai eu du mal au début, je trouvais que je n’avançais pas, car à chaque fois je lisais trois pages par trois pages ! Mais dès que j’ai pu me laisser plus de temps, je me suis laissé entrainer, et je ne voulais même plus lâcher ce livre par moment. Les moments dans le passé ont été, je trouve, un bon moyen de comprendre La Promesse des loups.

Vers la fin le suspense est devenu insoutenable et j’étais vraiment absorbée dans le roman. Dans le résumé il est mentionné « le premier volet » cela veut-il dire qu’il y a une suite ? Alors je l’a veut de suite !!!

Publicités
Comments
2 Responses to “La promesse des loups_ Doroty Hearst”
  1. JLB29P dit :

    Si je devais faire une critique, son objet serait sphinxou.
    Participant dimanche dernier à un vide grenier sur lequel je dispersais une partie de ma bibliothèque, je discutais avec des clients et autres vendeurs qui se plaignaient que les jeunes ne lisent plus.
    En parcourant les critiques de sphinxou, je retrouve ma jeunesse ! le gout pour les rencontres improbables, allant chercher un livre et revenant avec un autre. N’est-ce pas aussi ce que nous faisons maintenant avec Internet ? Allant chercher une information et musant par le chemin des écoliers au point d’oublier l’objet de notre recherche.
    Par contre, une queste peu se poursuivre à travers le temps et permettre d’enrichir notre expérience des bibliothèques qui nous deviennent accessibles (mais dans lesquelles nous pouvons nous égarer).
    J’étudie par exemple la saga « les enfants de la terre », c’est ainsi que je découvre une perle cachée dans l’huitre « wordpress.com ».
    Elle n’est certainement pas représentative des jeunes, mais Victor Hugo est-il représentatif des écrivains Français ? (excusez-moi, sphinxou, de vous affubler d’une longue barbe) la comparaison n’est pas flatteuse, mais votre verve devrait donner envie à qui la lit de suivre vos conseils.
    Si vous êtes restée perplexe devant « Alice au pays des merveilles », je vous suggère « La nuit du Jabberwock » de Fredrik BROWN. Au moins, vous comprendrez pourquoi vous ne comprenez pas.
    « l’enfant qui ne pleurait pas » de Torey L. Hayden est aussi une belle histoire, écrite par une institutrice étudiante en psychologie, qui se voit attribuée une classe spécialisée d’enfants retardés, dont cette enfant attachante. Je ne peux la séparer d’Ayla dans « le clan de l’ours des cavernes ».
    Dans 10 ans ou davantage, lorsque la forme de l’écriture vous charmera autant que le fond de l’aventure, je vous inciterai à lire « Ptah Hotep » et « Nefer » de Charles Duits et la saga « Fortune de France » de Robert Merle dont les tournures de phrases à l’ancienne sont émaillées des fleurs pourpres de la St Barthélemy…

    « Le Peuple des Rennes » (Megan Lindholm alias Robin Hobb). La guérisseuse est attachante, plus réaliste qu’Ayla (à laquelle je garde malgré tout ma préférence).
    Son fils évoque le jeune autiste de « Kevin le révolté » de Torey l. Hayden
    « le Serpent du rêve » (Vonda N. McIntyre) Une héroïne guérisseuse qui par l’intelligence de son comportement ressemble à Ayla, mais il s’agit ici de science fiction proche de l’Héroïc Fantasy.
    http://www.quarante-deux.org/archives/klein/prefaces/lp27170.html

    J’espère qu’à votre rage de lire il manquera un livre,
    ……………….
    et que celui là, vous l’écrirez.

    • sphinxou dit :

      Merci beaucoup pour votre commentaire 🙂 C’est très agréable de voir que mes avis vous plaise autant, cela me donne encore plus envie de partager mes lectures! Merci pour vos conseils de lecture j’ai noté les titres .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :