Le fléau _Stephen King

Malgré toutes les précautions, un virus s’échappe d’un centre de recherches de l’armée américaine. Son taux de contamination serait de 99.4 %. Une épidémie de « super-grippe » se répand alors, d’abord en Amérique, puis dans le monde entier. La civilisation s’effondre, totalement ravagée. Seuls une poignée de survivants naturellement immunisés au virus parviennent à survivre.
Les survivants commencent à avoir des rêves. Certains voient une vieille femme, Abigaël, d’autres un Homme Noir, sans visage et ténébreux : Randall Flagg. Autour de ces deux figures vont se constituer deux communautés, qui vont s’affronter, répétant la perpétuelle lutte entre le Bien et le Mal. La Mère Abigaël va devenir le guide spirituel de l’une des deux factions et les conduire jusqu’à la ville de Boulder, dans le Colorado, où ils vont s’évertuer à rebâtir une société. De son côté, Flagg a rassemblé ses partisans à Las Vegas où il fait régner l’ordre et la discipline, utilisant les moyens les plus extrêmes comme punition pour les contrevenants.

Note moyenne sur Livraddict: 7.5/10 pour 17 votants (bon selon moi il vaut plus 🙂 )

J‘ai mis un bon moment à lire ce livre, non pas qu’il était ennuyeux, mais parce que je manquais de temps (tout ça à cause de la rentrée scolaire héhé 🙂 et car il est particulièrement long. En effet , j’ai emprunté l’édition à rallonge, ce qui donne un livre d’environ 1200 pages et écrit relativement petit !

Parfois je l’ai trouvé un petit peu longué , mais comme il m’arrivait de ne pouvoir enchainer que 20 pages ça s’explique facilement. Pour l’histoire en elle-même elle m’a franchement beaucoup plu. Je me suis complètement laissé emportée par cette histoire, et j’y pense tout le temps. Il suffit que quelqu’un se mette à tousser et je pense « super-grippe » c’est trop drôle! Je me suis beaucoup attaché à tous les personnages, je les trouve quasi réels, et j’en ai oublié qu’ils étaient fictifs. Je crois que ce sont les personnages les plus humains, et réels que j’ai pu rencontrer.

Ce livre fait partie du challenge Fin du monde organisée par Tigger Lilly sur son blog :  Le dragon Galactique.

Comments
2 Responses to “Le fléau _Stephen King”
  1. Chamallow dit :

    ah! Un de mes Stephen King préférés!! Je l’ai lu il y a des années et je le relis régulièrement depuis, c’est vrai qu’il est super long mais tu as raison, on se laisse vraiment emporter par l’histoire. Moi aussi ça m’a rendue un peu hypocondriaque après ^^

  2. Been reading your site for a while now and must say; good writing. Usually I don�t make it through an entire writeup but you have wellwritten and interesting points. Looking forward to more from you.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :