Les Loups de Mercy Falls, tome 1 : Frisson de Maggie Stiefvater

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier…

Note moyenne sur Livraddict : 8/10 pour 71 votants 🙂

Après Twilight je n’avais pas relue de romans bit-lit. Non que le roman lui-même m’ait déplu mais surtout que tout ce tapage médiatique m’avait un peu vaccinée au genre. Durant toute la lecture de Frisson, je me suis demandée pourquoi je ne l’avais pas lu plus tôt ? C’est une histoire qui m’a déroutée, chamboulée. Moi qui avais un peu peur de l’aspect niais que peut prendre l’amour, ici ce n’était pas le cas. J’ai ressenti des émotions intenses, et réelles. Je crois que j’ai disons, vécu un peu cet amour par procuration ! C’est plus qu’agréable, on en ressort un peu fleur bleue, et en recherche de sentiments équivalents dans notre vie réelle.

Au début un peu gênée par l’alternance du narrateur, un coup Grace , un coup Sam, il m’arrivait en effet parfois d’oublier de regarder le nom précisé en début de chapitre et donc sur le coup de ne rien comprendre. Mais j’ai fini par m’y faire. Puis en avançant dans le livre , j’ai moins eu besoin de savoir qui était le narrateur, je reconnaissais leur façon de penser, et leurs caractères à travers la lecture.

Arrivée à la fin du livre, je me suis trouvée là, un peu pantelante « Mais pourquoi j’ai pas la suite !!!? »  Mais maintenant ça va mieux, la suite m’attend gentiment !

Ce fut une lecture qui m’a beaucoup plu, et qui dans mon cas se détache surtout par tous les sentiments qu’elle procure.

Publicités
Comments
3 Responses to “Les Loups de Mercy Falls, tome 1 : Frisson de Maggie Stiefvater”
  1. Luthien dit :

    Ce livre a l’air très sympa, je note ! 🙂

  2. Mii dit :

    J’hésite depuis un moment car de nombreux livres de bit-lit m’ont déplu mais je vais peut-être me laisser tenter. Un nouveau sur ma wish-list!

  3. totorotsukino dit :

    j’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui se dégage du récit 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :