Chasseuse de la nuit, tome 6 : d’outre tome _ Jeaniene Frost

Après avoir évité de justesse une guerre mondiale, Cat Crawfiled n’aspire qu’à une chose : un peu de repos auprès de son vampire de mari, Bones. Malheureusement, l’aide fournie par la reine du vaudou de La Nouvelle Orléans a des conséquences et elle doit retourner au combat, cette fois, contre un esprit malin.

Des siècles auparavant, Heinrich Kramer était un chasseur de sorcières. Maintenant, pour Halloween, il prend forme humaine pour torturer des femmes innocentes avant de les brûler vivantes. Cette année, cependant, Cat et Bones sont déterminés à tout risquer pour le renvoyer dans l’autre monde, pour toujours. Mais comment tuer un assassin déjà mort ?

Note moyenne sur Livraddict : 16.3/20 pour 47 votans

L’intrigue : comme toujours, nous sommes plongés dans une histoire haletante et avec beaucoup de suspense. Cette fois-ci l’intrigue se déroule autour de Heinrich Krammer, fantôme , qui chaque année depuis sa mort se solidifie pour torturer et brûler vives des femmes. C’est via une de ses anciennes victimes que Cat et Bones vont décider de tout faire pour faire disparâitre ce fantôme. Mais comment se débarrasser d’un fantôme, un être sans réelle existence matérielle ?

Cat et Bones sont alors confrontés à une situation inhabituelle, très frustrante vu la difficulté de « tuer » un fantôme. Ils vont devoir se renouveler, et changer leurs méthodes pour tenter d’arriver à leurs fins. Les fantômes font partie d’une catégorie que jusqu’ici Jeaniene Frost n’avait pas beaucoup développé. Fabian a certes parfois été très utile, mais j’avais pris l’habitude de considérer les fantômes, un peu comme les vampires peuvent le faire : sans intérêt , ni puissance réelle. Dans ce tome-ci , la communauté fantomatique est développé, et nous avons une autre vision d’eux. Il s’avère que les fantômes peuvent être relativement puissants, et qu’ils possèdent eux-mêmes certains règles sociales (par exemple : il est expliqué qu’un fantôme est banni des autres si il tente de « tuer » un autre fantôme). L’intrigue se développe donc autour de cette découverte de la technique pour tuer un fantôme, avec ses hauts et ses bas. Cat et Bones vont tenter la ruse, mais il s’avère que Krammer est loin d’être stupide (bien que aveuglé par sa haine envers les femmes).

J’ai tout de même un point négatif: vu l’état immatériel de leur ennemi Krammer, Cat et Bones ont été trop régulièrement je trouve obligés de fuir . Enfin c’était tout à fait dans la logique de l’histoire et tout, mais par moment je me disais « oh non pas encore », enfin ils devaient se dire la même chose que moi les pauvres . . . Mais ses attaques répétées suivies de fuites ont su tirer leurs épingle du jeu par la diversité du contexte et de ce qu’on apprend en chemin (je peux pas en dire plus pour pas spoiler).

Les personnages : Cat et Bones ! Quel plaisir de les retrouver ces deux là (au moment où j’écris ça , je me dis que je parle toujours d’eux en disant « Cat et Bones » et jamais « Bones et Cat » , et ce même avant le recueil de nouvelles, je vais cogiter moi – – ‘ bref) . J’ai très apprécié dans ce tome, une avancée dans la relation Bones-Cat. Bien que ensemble et mariés, leur relation continue à évoluer. En effet Cat prend plus en compte l’avis de Bones et arrête d’aller agir derrière son dos tandis que lui écoute plus ses arguments quand Cat échafaude des plans dans lesquels elle se met en danger. Dans ce sixième tome on les sent encore plus complices (I love it!) , et ils ne forment vraiment plus qu’un . Krammer est aussi un personnage récurrent de ce tome-ci, il n’y a pas grand chose à dire sur lui : c’est un vrai méchant, et comme tout méchant qui se vaut est un peu plus rusé que ce que tout le monde pense au départ. Bref on a hâte que Cat lui tape dessus pour dissiper notre haine avec elle ! Elizabeth fait aussi partie des nouveaux personnages, elle est une ancienne victime de Krammer et vient avec Fabian, demander leur aide à Cat et Bones. On n’en apprend pas beaucoup sur elle dans ce tome, mais je pense qu’on la reverra dans les prochains (et j’espère). Tyler est aussi un perso sympa, il est un genre de médium et possède un chien trop rigolo : Dexter (en parlant d’animaux , j’aime beaucoup le chat de Cat : Helsing ! ). Dans ce tome, on a aussi le plaisir de recroiser Spade et Denis (et on a l’occasion d’apprendre quelques infos cool sur Denise), Ian (toujours égal à lui-même), et les anciens coéquipiers de Cat (plus un nouveau chieur, Madigan, qui va sûrement nous embêter énormément dans les prochains tomes.

Le style de l’écriture : rien à dire comme toujours pour Jeaniene Frost, c’est fluide, ça coule de source. Les chapitres sont courts et poussent à la consommation dans le genre « encore un et je vais dormir. Et un autre encore » vous connaissez la suite .. On finit son bouquin tard dans la nuit alors qu’on avait prévu de lire quelques chapitres et de se coucher tôt ! Enfin je vais pas râler hein ! Elle me passionne moi cette saga !

Conclusion : encore un incroyable moment passé avec notre couple préféré (bon un de nos couples préféré), j’attends maintenant impatiemment la suite ( c’est la première fois car pour les autres tomes j’avais toujours le suivant tout près), et en attendant je vais m’atteler à « Cat et Bones » .

Publicités
Comments
2 Responses to “Chasseuse de la nuit, tome 6 : d’outre tome _ Jeaniene Frost”
  1. Lulubel dit :

    Je viens juste de le terminer, j’ai adoré ! Par contre je viens juste de penser que à la fin on ne sait pas ce que deviennent Don et Helsing :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :