In tenebris _ Maxime Chattam

Chaque année, des dizaines de personnes disparaissent à New York dans des circonstances étranges. La plupart d’entre elles ne sont jamais retrouvées. Julia, elle, est découverte vivante, scalpée, et prétend s’être enfuie de l’Enfer. On pourrait croire à un acte isolé s’il n’y avait ces photos, toutes ces photos…
Annabel O’Donnel, jeune détective à Brooklyn, prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin, jeune spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de la ville? Et si Julia avait raison, si c’était le diable lui-même? Ce mystère, ce rituel… Dans une atmosphère apocalyptique, Joshua et Annabel vont bientôt découvrir une porte, un passage… dans les ténèbres.

J’ai été amené à lire ce livre car je voulais voir ce que pouvais écrire Maxime Chattam en dehors de la série Autre-Monde ( série que j’aime beaucoup), j’ai donc choisi le livre In tenebris, il avait l’air de pouvoir me plaire. Je me suis rendue compte plus tard que c’était aussi le tome 2 de la Trilogie du mal ! Oups. Mais en fait, cela ne dérange en rien à la compréhension de l’histoire , je pense que les différents tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres.
Dès les premières pages, l’auteur m’a complètement emportée dans son univers. Un univers très très sombre (âmes trop sensibles s’abstenir).  L’intrigue de ce livre est étonnamment bien ficelée, je me suis fais menée en bateau sur certains points du début à la fin. J’ai voulu faire la maline, j’ai beaucoup réfléchie, j’avais des hypothèses sur certains personnages, et j’avais mes petites idées sur le meurtrier, mais je me suis fais pinée de façon monumentale ! L’auteur a très bien su jouer avec moi, lectrice ô combien naïve, pour me faire aller sur les pistes qu’ils souhaitaient et que je ne devine pas les vrais aboutissants de l’histoire ! Comme je le disais, l’univers est très sombre, on plonge dans ce qu’on pourrait appeler un enfer, mais à dimension humaine et c’est parfois bien plus effrayant selon moi, car on a conscience que des gens complètement fous comme on les voit dans les livres, on pourrait les croiser. Et l’auteur a très bien su jouer sur ce plan pour nous effrayer. Lorsqu’on est dans la tête du meurtrier, il met en évidence notre fragilité lié à notre quotidien nos habitudes, combien il serait facile pour quelqu’un de nous espionner un peu et de trouver le meilleur moment pour s’attaquer à nous. Le moment où nous rentrons tard, ou le jour où nous faisons du sport et nous rentrons fourbus, ou encore le jour où il fait un tel déluge dehors que nous ne faisons que peu attention à ce qu’il se passe autour de nous. Tout ceci pour dire qu’en plus d’une intrigue très prenante, Maxime Chattam arrive à nous mettre une de ces trouilles, incroyable !

Dans ce tome nous retrouvons (oui apparemment il était dans le tome 1 , que je n’ai pas lu) le détective Joshua Brolin, c’est un homme assez mystérieux, il apparaît au début comme seulement un personnage secondaire, et bien qu’il soit très important il reste quand même plutôt dans l’ombre. On n’apprend que peu de choses sur lui, mais on comprend tout de même qu’il a vécu des choses difficiles, et surement vu et déjà côtoyé l’enfer sous une de ses formes, voir même sous plusieurs. Ce détective est en collaboration avec la détective Annabel O’Donnel, avec laquelle il va nouer des liens d’amitié.
Annabel est travaille au NYPD , et depuis la disparition de son mari, elle travaille sur beaucoup de cas de disparition dans l’espoir de trouver des indices sur celle de son mari. C’est une femme forte et prête à tout pour résoudre ses affaires, elle s’investit à fond !
Les autres personnages qui tournent autour de ces deux là sont moins développés, mais on arrive quand même à les cerner comme il faut.

En bref : J’ai été très surprise du côté sombre que peut développer Maxime Chattam (car ça ne l’est pas autant dans la série Autre-Monde), et il m’a encore plus emporté dans son histoire qu’avec Autre-Monde. Un vrai régal, bien que terrifiant !

FRISE

Publicités
Comments
9 Responses to “In tenebris _ Maxime Chattam”
  1. nbsjof_16 dit :

    J’ai lu le tome 3 en juillet de l’an passé et j’avais adoré mais je n’ai pas encore du le temps de lire celui ci

  2. Riz Deux-Zz dit :

    Le premier tome est mon préféré de la trilogie et il permet de comprendre la personnalité de Joshua dans les 2 tomes d’après… Après les 3 histoires n’ont rien en commun mais c’est sympa de retrouver le même personnage et de voir son évolution !

  3. Supy dit :

    Je te conseille fortement de découvrir toute la bibliographie de Maxime Chattam. Cet auteur a vraiment un grand talent !

  4. nelcie dit :

    Je te conseille les autres livres de la trilogie du Mal. Ils sont excellents

  5. julie dit :

    j’ai lu ce livre . l’histoire est très bien raconté. toutefois je ne le conseille pas des personnes fragile car c’est quand même un univers sombre.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] tenebris _ Maxime Chattam : chronique L’impératrice de Mijak _ Karen Miller : mon avis Les thanatonautes _ Werber : chronique Avant […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :