Les enfants d’Evernight #1: De l’autre côté de la nuit _ Mel Andoryss

Pour échapper à la pension, Camille fait un voeu à la veille de son treizième anniversaire, avant de s’endormir : ne plus jamais se réveiller. Lorsqu’elle rouvre les yeux, elle découvre que son souhait s’est réalisé. La voici à Evernight, le monde des rêves. Perdue dans cet univers étrange, elle rencontre le Marchand de sable. Malgré le soutien que lui apporte le jeune homme, Camille comprend qu’elle n’est pas la bienvenue : aucun humain n’est toléré à Evernight !D’après la bande-dessiné éponyme d’Andoryss et Yang.

 

FRISE

Tout d’abord merci aux éditions Castelmore et à Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre qui m’avait tout d’abord attiré par son côté onirique. En effet le monde des rêves est un univers que j’apprécie beaucoup, et la mention du Marchand de sable sur la quatrième de couverture m’a donné envie de lire ce livre.

Dans ce premier tome des enfants d’Evernight, l’auteur développe un univers onirique très intéressant. Effectivement le  »classique » Marchand de sable est présent mais d’autres personnages typiques du monde des rêves ont été introduits (comme le Vendeur de rêve ou le Maître du temps). L’univers est aussi bien exploitée avec justement ses trois personnages qui s’occupent de gérer les temps de sommeil et récupérer l’énergie des rêves ou des cauchemars des dormeurs.  Au début de ce premier tome Camille se retrouve soudainement dans ce monde et est confrontée à ses coutumes, car en effet les humains ne sont pas acceptés à Evernight. L’intrigue va être basée sur la fuite de Camille qui veut retourner dans son monde, sur ses découvertes  de l’univers local, et en même temps (via les autres personnages) sur l’histoire de cet univers et tout ces aboutissants. Au fur et à mesure du roman on accède à beaucoup de données sur le monde d’Evernight, sa hiérarchie, son histoire, son fonctionnement complet, mais l’auteur sait laisser aussi des zones d’ombres, qui nous donnent encore plus envie de lire la suite. La fuite de Camille à travers Evernight va coïncider avec d’autres évènements qui la dépassent complètement, et on sent malgré que rien ne nous soit vraiment dit, que Camille a une grande importance dans cette histoire, et dans le futur du monde d’Evernight ! Bien que j’aie deviné l’identité de certains personnages avant la fin (chut je ne vous dis rien), c’était quand même une intrigue bien menée !
Les personnages principaux, bien que peu développés encore au niveau de leurs histoires personnelles et de leurs caractères respectifs, promettent de bonnes choses sur la suite. J’ai senti qu’il y avait beaucoup de choses à apprendre sur eux, et que certains pourraient me surprendre.  Mon seul regret est que Camille est une jeune fille assez passive et naïve, et elle subit l’histoire plus qu’elle ne la vit par moment. Néanmoins j’ai conscience qu’elle a 13 ans, et que l’auteur a justement le temps de la faire grandir (et découvrir le monde d’Evernight par des yeux d’enfants était très intéressant et émerveillant) !
J’ai lu ce livre très rapidement (en une fin de soirée), je l’ai vraiment dévoré. L’écriture est rythmée et m’a accroché !

En bref : Une très belle découverte, avec un gros point fort sur l’univers que je trouve vraiment bien !

FRISE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :