La cité des anciens #1 _ Robin Hobb

Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons pour se transformer en dragons. Mais trop affaiblis, ils donnent des créatures difformes et incapables de survivre sans l’aide des humains, si bien que les Marchands du Désert des Pluies décident de s’en débarrasser…

Sans titre H2

De Robin Hobb je n’avais lu que la série de l’assassin royal, et des autres livres (un prélude et un recueil de nouvelles). C’est une auteur que j’apprécie énormément, et qui arrive toujours à me faire vibrer.
Dans le premier tome de la cité des anciens, j’ai adoré retrouver son univers. L’intrigue se passe après les séries de l’assassin royal et des aventuriers de la mer, et dans des lieux totalement différents.  Dragons et serpents pose l’univers de cette série, et les personnages. Bien que beaucoup de temps se passe pendant tout le roman, ce n’est que vers la fin que l’action commence à être présente et à promettre de superbes aventures pour la suite. Nous naviguons entre plusieurs personnages, donc nous voyons passer plusieurs années, nous permettant d’apprendre à les cerner, à vraiment les connaître dès ce premier tome. L’intrigue tourne autour des dragons. Plus précisément autour de la naissance de dragons après leur métamorphose (avant cela ils sont sous forme de grands serpents de mer). Mais les temps sont durs, ils ont été mal nourris et leur métamorphose se passe dans de mauvaises conditions, il en sort (pour ceux qui ont survécu) des dragons mal formés, avec des séquelles autant physique que sur leur intelligence.

Les deux personnages humains avec lesquelles nous traitons le plus sont Alise Kincarron Finbok et Thymara.  Lorsque le roman démarre, Alise est une jeune femme d’une vingtaine d’années, habitant Terrillville . Elle a développé avec l’âge une passion pour les dragons, elle s’est éloigné des mondanités et souhaite devenir une spécialiste de cette espèce [moi aussi je voulais faire ça mais on m’a dit que ce n’était pas possible . . .]. Elle passe donc le plus clair de son temps à chercher des livres à leurs sujets, elle en achète quand c’est possible, sinon elle emprunte et les recopie (tout simplement). Elle a accumulé un tas de connaissances sur eux, et son rêve est d’en observer en vrai. Alise va faire des sacrifices, surtout côté vie sentimentale. C’est un personnage très intéressant, bien qu’encore un peu énigmatique ; il me tarde d’en apprendre plus sur elle et de la voir en action sur le terrain ! Quant à Thymara , c’est une jeune fille, habitante du désert des pluies. Elle est rejetée par son peuple du fait de ses déformations : des griffes et des écailles, qui sont des mutations plutôt normales du désert des pluies mais généralement les gens ne laissent pas vivre de tels enfants. Mais pas son père, il n’a pu la laisser, et a décidé de la garder avec lui. C’est pourquoi Thymara à avec son père une relation très forte ! Néanmoins, elle ne voit pas de possibilité d’avenir dans le désert des pluies, et son amour pour les dragons va aussi l’amener à s’engager auprès d’eux. Comme avec Alise, Robin Hobb nous dévoile beaucoup de choses sur ses personnages et peu à la fois. Ils sont tous d’un réaliste ! A chaque fois qu’on croit avoir appris quelque chose, on nous démontre qu’en réalité nous en savons encore peu .

J’ai adoré, mais vraiment adoré retrouver l’écriture de Robin Hobb ! Elle avait su m’entraîner dans son monde avec l’assassin royal ,et elle a fait de même avec Dragons et Serpents . Dès le début, j’ai pu retrouver à quel point elle peut être impitoyable dans ce qu’elle écrit. C’est dingue à quel point les phrases qu’elle écrit peuvent m’émouvoir . . . 

En bref : un premier tome vraiment merveilleux. Robin Hobb m’a replongé dans un univers fantastique que je ne suis pas prête de quitter !

Sans titre H2

Publicités
Comments
5 Responses to “La cité des anciens #1 _ Robin Hobb”
  1. LydieB dit :

    Je ne suis pas fan de tout ce qui est fantastique mais c’est vrai qu’au CDI les élèves apprécient beaucoup cet auteur (notamment pour la série « L’assassin royal »).

  2. LeOn dit :

    A savoir que dans Les Aventuriers de la Mer, il est aussi question progressivement de serpents de mer, et sûrement de dragons ensuite. En plus, on y rencontre les marchands de Terrilville et ceux du Désert des pluies… Du coup, je pense forcément à un lien très fort avec la cité des anciens 😉 A voir si c’est une pré quelle, une suite ou autre dans son maintenant très grand univers développé ^^.

    En tout cas ça donne très envie de se plonger dans cette lecture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :