L’âme du mal _ Maxime Chattam

Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte? Pure sauvagerie ou magie noire?
Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal?

Sans titre H2

Avant de lire ce livre là, j’avais déjà lu le tome 2 de la Trilogie du mal (In  Tenebris), j’avais pas fait exprès en l’achetant je m’étais trompé. Mais j’avais pu le lire sans aucun soucis, il peut se lire tout à fait indépendamment. Bref, tout ça pour dire que j’avais vraiment adoré In Tenebris, mais que finalement à ma grande surprise j’ai, je crois, encore plus aimé L’âme du mal.

En effet, j’ai trouvé que dans L’âme du mal on est encore plus rapidement plongé dans l’ambiance. On est très vite confronté à l’horreur, à la folie humaine. L’auteur nous met également vite dans la tête du/des tueur(s)  en expliquant sa/leurs psychologie(s), et cette immersion dans leurs têtes, leurs pensées est très effrayante. Comme Brolin est un profileur, il récupère d’abord toutes les infos qu’il peut sur la scène de crime, sur la victime etc , et après il retourne sur les lieux et essaie d’imaginer le tueur à ce moment là. Il déroule les événements dans sa tête, il devient le tueur. C’est pour lui une gymnastique très éprouvante car même si cela lui permet de « comprendre »le criminel, une fois terminé il faut qu’il arrive à se retrouver lui –même, à sortir de l’horreur dans laquelle il s’est plongé.
L’enfer est un thème récurrent de cette trilogie (je suppose que dans le troisième tome il en est de même) ; le thème est différemment exploité que dans le deuxième tome, mais il y a toujours une dimension littéraire présente, avec des textes dont il faut analyser le sens, des signes dont il faut trouver la signification.
Je connaissais le personnage de Joshua Brolin (à cause de ma lecture du tome 2) et j’ai été heureuse d’apprendre vraiment à le connaître, d’avoir plus d’indices sur sa personnalité, son histoire et ainsi de vraiment pourvoir cerner ce personnage (qui était resté pour moi assez énigmatique finalement).  Dans ce premier tome on a un dimension en plus par rapport à celui qui suit, c’est qu’il y a une petite romance, et j’ai beaucoup aimé ça. Cela a permit un peu d’adoucir toute l’horreur qu’on peut voir dans ce livre, et d’avoir des passages plus ..euh.. humains ?
Les autres personnages qui l’accompagnent sont tous plus géniaux les uns que les autres. L’auteur a réussi à mettre en place des individus réalistes et très attachants ! Et c’est grâce à eux aussi que à chaque moment on a envie de continuer l’histoire. Car certains ont beau être peu présents , ils apportent tous quelque chose d’importants à l’intrigue à un moment du livre, ils ont chacun leur petit moment de gloire !
La plume de Chattam m’a encore une fois emportée dans son univers, un univers encore très sombre et terriblement effrayant mais tellement passionnant ! Il a encore réussi à me surprendre et j’ai passé les dernières pages en faisant des exclamations à voix haute tellement je ne m’attendais pas à la tournure des événements.

En bref : Un véritable coup de cœur, je ne peux que vous conseiller de lire ce livre !

Sans titre H2

Publicités
Comments
18 Responses to “L’âme du mal _ Maxime Chattam”
  1. OMG ! Tu me donne trop envie là !! Contente qu’il t’ai plu ^-^ et dommage qu’on a pas pu le lire à deux 😦

    • sphinxou dit :

      Hihi merci =) Il devrait te plaire aussi !
      Oui , je devais le lire à tout prix avant dimanche pour le laisser à ma mère qui attend avec impatience de le lire :p
      heureusement qu’on a d’autres bouquins en communs dans nos PAL !

  2. Une de mes trilogies préférées, gros coup de cœur du début à la fin ! Joshua Brolin fait définitivement partie de mes personnages cultes 🙂 !

  3. dautresplumes dit :

    Ah Maxime Chattam, mon auteur fétiche ! Et comme toi j’avais lu In tenebris d’abord, ne sachant pas à l’époque (comme c’est loin…) que c’était un trilogie, mais In tenebris reste mon livre préféré quand même !
    N’oublie pas, une fois cette trilogie terminée, de lire La Promesse des ténèbres, un de ses romans les plus sombres et qui t’en apprendra plus sur un autre personnage de la trilogie 🙂

  4. Lyda dit :

    Ca m’était déjà arrivée aussi de lire un tome avant le précédent ^^
    Super s’il t’a plu 🙂 Et tu me donne très envie de le lire

  5. Kimysmile dit :

    Je l’ajoute à ma WL 🙂

  6. noisette2011 dit :

    J’adore tout ses livres, M Chattam a vraiment un don pour nous plonger dans l’horreur même.

  7. J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la trilogie mais mon favori reste indubitablement le dernier qui m’a donné bien des sueurs froides de par le thème abordé.

  8. Je l’ai lu et je l’ai adoré. Je n’arrivais plus à le lâcher ! J’ai commencé le tome 2 « In Tenebris » et j’avoue moins accrocher. En effet, l’intrigue est plus longue à se mettre en place, contrairement à « L’âme du mal » où, comme tu le dis, on est rapidement plongés dans l’horreur.

  9. Je l’ai lu et j’ai vraiment beaucoup aimé. J’espère que la suite sera tout aussi bien et qu’on en apprendra encore plus sur les serial killers dont il est question dans le premier :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :