Provocation Policière _ Rose Berryl

« … je la voyais me traquer comme une bête sauvage, son flingue pointé devant elle. Elle ignorait où je me cachais et encore plus que je la suivais du regard. »

Georgia Soriano est une femme comme les autres, avec ses pulsions, ses fantasmes et ses peurs, qui, depuis son renvoi de la police londonienne, sème derrière elle des indices à l’attention de son ancienne collègue, pour qui elle voue un véritable amour passionnel. Un véritable jeu de piste entre justice et crime, dont seul le temps déterminera l’issue.

Sans titre H2

 

Tout d’abord un grand merci aux Éditions Lune Ecarlate pour ce service presse et à Rose Berryl pour avoir accepté de s’y prêter.

C’est une petite nouvelle d’un peu moins d’une vingtaine de pages, pendant laquelle nous suivons la journée d’une criminelle en série. Heure par heure depuis son dernier crime jusqu’à son prochain, puis un peu après, nous entrons dans sa tête. Au départ nous se savons pas de quoi il en est, mais on sent que son esprit est dérangé, que rien n’est vraiment normal. Puis quand viennent les révélations, on comprend. Et l’auteur a vraiment bien su nous immerger dans la psychologie et le comportement de son personnage. A travers des mini flash-back , on entrevoit son passé, un passé douloureux , surement à la base de sa criminalité actuelle. L’immersion est totale, l’auteur a du se renseigner sur la criminologie car le comportement est décrit en détail, et suit la logique que l’on connait pour ses tueurs en série ( bien que je n’ai comme référence moi-même que Chattam, mais j’aime bien me prêter au jeu du profileur).
Cette nouvelle est très bien écrite , Rose Berryl nous happe dans son histoire dès les premières  lignes, et la fin bien que prévisible, clôt très bien cette nouvelle, tout en mettant encore plus à jour les raisons de faire de Georgia.
En bref : Une lecture très agréable, qui m’a beaucoup plu. Je recommande!

Sans titre H2

Publicités
Comments
3 Responses to “Provocation Policière _ Rose Berryl”
  1. viou03 dit :

    J’ai aussi beaucoup aimé cette nouvelle et j’aurais aimé en savoir plus.

  2. J’adore le principe d’être dans la tête d’une tueuse et de découvrir sa folie de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :