Dark-Side tome 1 : Le Chevalier-Vampire _ Nathy

 

Avril04De nos jours. Les vampires vivent toujours dans l’ombre, mais pourquoi certains disparaissent-ils sans laisser de traces ou presque ? L’ordre de la Miséricorde est-il responsable ? Et si c’était toute autre chose ? À toutes ces questions, Cathal, chevalier-vampire, sera chargé de trouver les réponses.Une nuit, dans un parc, Cathal et Nelly se rencontrent. Saura-t-il faire face à la violence de ses émotions ? La jeune femme fuira-t-elle cet être qui la terrifie ?En réalité, ne sont-ils pas chacun le pire cauchemar de l’autre ?

Sans titre H2

Tout d’abord un grand merci aux Editions Lune Ecarlate et à Nathy pour m’avoir proposé ses romans en service presse. J’ai passé un grand moment avec ce premier tome et je ne m’arrête entre les deux que pour écrire ma chronique et  éviter de mélanger les deux tomes. Car oui si j’avais pu ne pas m’arrêter et enchaîner je l’aurais fait de suite ! Je suis arrivée à la fin du roman et râlant sur « comment elle peut nous arrêter là, c’est atroce, je veux la suite ! ». Puis, je me suis rappelé que j’avais la suite sous la main [Ô joie !].

Le chevalier-vampire est un roman qui, comme son titre le laisse présager vampirique. Mais ici, pas de vampires niais scintillant au soleil [pardon aux fans de Twilight] mais du vrai vampire ! Nathy s’est réapproprié le mythe vampirique et a mis en place une histoire et une mythologie propre aux créatures de son roman. Elle leur a inventé une nouvelle genèse [qui soit dit en passant m’a beaucoup plu], et a pu nous montrer différentes facettes d’une société à part entière.  Les vampires sont présentés comme une vraie communauté, avec ses propres règles et codes, que certains auront toujours du mal à suivre.  L’auteur à également réinventé l’origine scientifique [si je puis dire] des vampires. Par là je veux dire qu’elle a donné à leur état de vampire un tout autre sens [malheureusement je ne vous en dirais pas plus car ce serait dommage de gâcher la surprise, j’ai moi-même bien aimé ces nouvelles idées].

L’intrigue ne nous laisse aucun repos ! J’ai eu ce livre en plein de petits bouts : pendant mes pauses de révisions, entre deux chapitres de biologie, en mangeant au petit déjeuner. . . Avec tout ça je peux vous dire qu’à chaque fois, à chaque fin de chapitre il a été dur pour moi de m’arrêter. L’action est telle qu’ on ne peut s’arrêter de lire [sauf si on y est obligé, comme dans mon cas]. Il y a énormément de rebondissements, mais tout est bien ficelé, on sent que Nathy a une histoire solide derrière. Petit à petit des petits bouts intriguant nous sont révélés pour aller jusqu’au climax, à la fin  [bien que des moments de grande surprise et tout j’en ai eu de nombreux avant] ! Et cette fin, mon dieu cette fin ,Nathy ! C’est juste une torture d’être arrêté comme ça, sans savoir le sort de certains personnages.

Un point important sur les personnages, ils m’ont tous paru important et ont tous eu leur place dans l’histoire. Aucun n’a été inutile et une véritable petite communauté se crée autour de notre Nelly. Nelly est une femme à laquelle on peut facilement s’identifier. Elle peut faire preuve de beaucoup d’opiniâtreté et peut paraître très forte, mais elle cache finalement une importante sensibilité et fragilité. Cathal quant à lui, est un guerrier, un combattant. Tout en lui respire la puissance et parfois la violence. Ce n’est qu’avec Nelly qu’il montre qui il peut être réellement. Un homme avant d’être un vampire. Même si parfois ça dérape et le tout chancelle.  La relation entre eux à souvent eu des hauts et des bas, et j’ai failli (mais juste failli ) m’en lasser, car à un moment j’ai trouvé que ça faisait un peu le yo-yo. Mais disons que c’était justifié, cela s’intégrait tout à fait à l’intrigue et je ne peux pas vraiment reprocher à l’auteur ce yo-yo, je ne peux le reprocher qu’aux personnages et à leur côté buté !
Nelly et Cathal sont entourées de bon nombre de personnages aussi intéressants et mystérieux les uns que les autres. Certains sont des amis (je citerais Amélia que j’ai aimé particulièrement), et d’autres on ne sait pas vraiment. Il y a des personnages pour lesquels je me pose énormément de question : Adrien et Edern par exemple. Ils pourraient être tout à fait ce qu’ils montrent comme tout le contraire. . .

La plume de Nathy est superbe. J’avais déjà souligné lors de ma chronique sur sa nouvelle Lucrezia que j’aimais sa façon de décrire  les lieux, en détails mais sans alourdir. Ici, j’ai encore plus été épatée par sa façon de décrire les sentiments de protagonistes. J’ai été emportée par la relation Cathal-Nelly, j’avais l’impression d’être dans leurs têtes et j’ai ressenti toutes leurs émotions, les bonnes comme les mauvaises.

En bref : Le chevalier-vampire  m’a totalement emportée ! Un coup de cœur pour ce premier tome de la série Dark-Side que je conseille à tout amateur de vampire comme on les aime !

Sans titre H2

 

Publicités
Comments
5 Responses to “Dark-Side tome 1 : Le Chevalier-Vampire _ Nathy”
  1. Ton avis donne vraiment envie de s’y plonger. J’ai une réelle aversion pour Edward et ses congénères trop gentillets pour avoir des crocs, mais là cela promet de la nouveauté, du vampire intéressant et surtout pas des trucs chamallows qui me donnent des hauts-le-cœur…
    Et hop je pars l’ajouter à ma Wish list.

  2. stelphique dit :

    Je vais donc le sortir de ma PAL pour ce fameux challenge qui nous ravi tous!!!!
    bonne lecture!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :