Ash _ Jean-Michel Calvez

 

Ashley, jeune psychologue, a été choisie pour assister une expédition militaire devant maîtriser une rébellion ouvrière sur la planète NexTerra. Les soldats souffrent d’une forme de stress post-traumatique, alors que leur action s’est limitée à quelques échauffourées avec la main-d’oeuvre d’extraction minière, une espèce E.T peu communicante, traitée en esclave et, semble-t-il, touchée par le même mal.
Les E.T sont-ils vraiment en cause ou ne sont-ils que des victimes? Par le passé, un fléau ou virus aurait-il déjà touché cette plante? Quels sont, sur la Terre, les secrets de la société Bio-Tech où un jeune stagiaire futé a mis le nez dans des dossiers sensibles auxquels il n’aurait jamais dû avoir accès?
Cherchant à démêler causes et effets du mal mystérieux qui frappe indifféremment E.T et humains, les rendant fous furieux et amorphes, Ash s’engage dans u piège mortel qui s’étend bien au-delà de cette planète isolée.
Après IF837 et Ethique du contact, ASH aborde les désordres engendrés par l’homme lors de sa conquête des territoires, sur fond de manipulations génétiques et de secrets industriels.

Sans titre H2

Bonsoir la compagnie ! Aujourd’hui je vous retrouve pour partager avec vous mon avis sur Ash de Jean-Michel Calvez, et j’en profite pour remercier Livraddict et les éditions  d’Atria pour ce partenariat qui fut une très belle surprise.

J’ai été attiré par ce livre pour plusieurs raisons : la science fiction et l’univers des extra-terrestres et le titre que j’avais trouvé intéressant à cause du double sens du mot Ash qui veut dire « cendre » en anglais mais qui est aussi le diminutif de Ashley (l’héroïne, et même ses initiales en fait).
J’ai d’ailleurs bien aimé cette héroïne. Elle est intelligente et quand elle a des convictions elle s’y tient et ne se laisse pas faire, sans pour autant être complètement bornée. Par sa profession, psychologue, beaucoup « d’analyses » de comportement ont été faites dans le livre : pendant qu’elle discute avec certaines personnes, elle analyse intérieurement leurs faits et gestes et j’ai trouvé cela très intéressants, surtout que c’est resté dans un registre simple même pour quelqu’un qui n’y connait rien en psychologie. Autre personnage très important selon moi : Duce, son chien. Il a une importante présence dans tout le livre et j’ai vraiment adoré ça. Après on n’apprend que peu de choses sur la vie d’Ashley (a part ce qui concerne son chien) mais cela ne m’a pas dérangé j’en savais assez. Parmi les autres personnages j’ai beaucoup apprécié Winfield et Piasecki , mais j’ai trouvé les autres parfois peu crédibles.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue développé autour de NexTerra, elle est lancée dès le début. On attend pas 50 pages pour découvrir qu’il y a des choses qui ne collent pas. Après j’ai trouvé ça bien rythmé, même s’il n’y a que très peu de moments d’action purs. Et au fur et à mesure du roman on collecte des infos avec Ashley et aussi en parallèle avec Piasecki auquel un chapitre est consacré de temps en temps et qui finalement nous apporte beaucoup d’infos dès le début (même si on ne se rend pas compte de tout tout de suite). J’ai trouvé la résolution de l’histoire très intéressante car elle nous laisse certains doutes et qu’elle finit de façon crédible et pas avec un happy-end douteux !

 

En bref : Ce fut là une très belle découverte et j’ai bien envie de découvrir d’autres livres de cet auteur .

Sans titre H2

Publicités
Comments
3 Responses to “Ash _ Jean-Michel Calvez”
  1. Oh de la SF, ça a l’air vraiment très sympa! 🙂

Trackbacks
Check out what others are saying...


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :