Le cabinet du docteur Black _ E.B. Hudspeth

Fin 1870 à Philadelphie. L’étrange docteur Black, un chirurgien controversé, fils d’un pilleur de tombes, travaille dans son bureau à la lueur d’une lampe à huile. Il est l’auteur d’une étrange théorie qui fait frémir ses contemporains : le Minotaure, les satyres, les chimères, les harpies, les dragons, Pégase, les sirènes… seraient en fait des créatures de chair et de sang qui auraient vécu sur terre avant la race humaine. Ils ne seraient ni plus ni moins que nos ancêtres… Ce savant fou étaye son travail à l’aide de planches anatomiques absolument incroyables qui démontrent au fil des pages l’improbable parenté entre les squelettes humains et ceux d’un fabuleux bestiaire fantastique.

Sans titre H2

Salut les loulous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour mon article sur Le cabinet du docteur Black de Hudspeth. C’est un livre passionnant à bien des égards, je vais vous expliquer tout ça.

Dans une première partie, c’est l’histoire de la vie du docteur Black qui nous est narré, et ce extrêmement bien. En effet, bien qu’étant biographique cette partie est très intéressante. Sa vie nous est raconté de sa naissance jusqu’à la fin de sa carrière, le tout entrecoupé d’extraits de son journal et de correspondance. Le tout est tellement bien réalisé que l’on a l’impression que ce personnage a réellement existé : oui à un moment j’ai vraiment eu des doutes (pourtant je savais que ce n’était pas le cas mais c’était très convaincant). J’ai vraiment aimé voir l’évolution du personnage du docteur Black, de son statut de scientifique émérite et éthique, on le voit petit à petit tomber dans certains travers.

La deuxième partie présente le travail supposé du docteur Black, c’est-à-dire son livre sur les créatures mythiques qu’ils considèrent comme ayant existé et qu’il essaye toujours de récréer lui-même parfois. Il y a alors une dizaine de créatures mythologiques qui nous sont présentées sous différents angles. On a des planches de squelette (parfois de différents angles) et aussi de la musculature. Le tout est précédé d’un petit mot du docteur Black sur les spécificités de ces créatures. Les planches sont vraiment magnifiques, très détaillées ! Vraiment c’est splendide.

Encore un mot sur le livre en lui-même. C’est vraiment un livre très travaillé, grand format, en dur et le tout donne un effet très réaliste de vieux livre ! La couverture qui s’enlève (non je ne connais pas le terme exact, enfin je les perdu) nous laisse voir une couverture encore plus belle et très travaillée.

 

En bref : Un livre vraiment magnifique, très complet et intéressant !

Sans titre H2

Publicités
Comments
4 Responses to “Le cabinet du docteur Black _ E.B. Hudspeth”
  1. Gloewen dit :

    D’après ce que tu en dis, il a l’air sympa! Est-ce qu’il se lit facilement même la deuxième partie?

  2. Kimysmile dit :

    La couverture est très originale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :