La peur du sage deuxième partie _ Patrick Rothfuss

 

J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.
Dès l’enfance, Kvothe a connu un destin d’exception. Mais même aux heures les plus sombres, jamais il n’a cessé de chercher les réponses. De se révéler au monde à travers le chant de la magie. Aujourd’hui, il est à l’orée du chemin terrible et fabuleux qui fera de lui un héros…
Quel est le prix à payer lorsqu’on devient une légende de son vivant ?

Sans titre H2

Salut à tous les amis, je reviens vers vous pour une petite chronique, après quelques jours de pause sur le blog. Je n’ai rien publié sur les récents évènements (Charlie Hebdo …), gardant mes pensées pour moi et mes proches. J’ai quand même préféré ne rien publier ici pendant quelques jours, pensant que vous lecteurs n’auriez pas forcément la tête à ça !
Mais je reviens vous embêter, pour vous parler de la deuxième partie de La peur du sage de Patrick Rothfuss.

J’ai l’impression que ce troisième livre marque vraiment un tournant dans cette série. Déjà l’intrigue est organisée un peu différemment. D’abord j’ai été un peu déroutée car la première partie est un peu longue, je ne me suis pas vraiment ennuyée mais cette partie a été un peu lourde et sans trop d’actions (même si avec les évènements d’après beaucoup de choses prennent leurs importances). Mais après cette première partie c’est tout à fait le contraire qui arrive. Il arrive énormément de choses à Kvothe et tout est riche en actions et en rebondissements ! Spatialement l’intrigue est beaucoup plus étalée que d’habitude, en effet Kvothe découvre beaucoup de nouveaux endroits et voyage pas mal. Mais cet étalement est aussi temporel, car il se passe plus de temps que d’habitude (par exemple dans le premier tome –hormis la toute jeunesse de Kvothe _ cela s’étalait sur plusieurs jours). On sent vraiment que l’auteur a voulu donner un autre rythme à son histoire et cela donne aussi l’impression que ça ne va qu’encore s’accentuer pour la suite !

Avec tout cet espacement, une nouvelle partie de l’univers de Patrick Rothfuss s’offre à nous. On avait évidemment déjà entendu parler des faes et des légendes qui tournaient autour, mais et si Kvothe venait à en rencontrer une ? Il va aussi faire la connaissance d’une autre culture, d’un autre langage … Tout ce ci va vraiment venir étoffer l’univers qu’esquisse l’auteur depuis les premiers tomes. Petit à petit il nous fait voyager à travers son monde, nous fait découvrir les autres peuples qu’il a inventés mais sans nous abrutir d’informations ou trop nous en donner d’un coup. En évitant de nous dévoiler tout d’un coup, il nous fait découvrir son potentiel petit à petit et nous permet aussi d’accorder de l’attention à ces nouveaux endroits que nous découvrons (et ce avec grand plaisir) ! J’avais « reproché » au précédent tome de m’avoir moins émerveillée que le premier, mais avec ce troisième livre il se rattrape tellement bien ! Les choses qu’on découvre sont tellement époustouflantes …

Ce livre marque aussi un tournant dans la vie du personnage. En effet j’ai trouvé que Kvothe avait beaucoup évolué dans ce tome, au niveau de sa personnalité. Il prend confiance en lui, et avec sa période chez un autre peuple ( non non ce n’est pas la peine d’insister je ne vous dirais rien, sauf : lisez-le !) il apprend des choses complémentaires à ses connaissances et se rapproche un peu des savoirs que peut posséder un assassin). J’ai trouvé aussi qu’il se rapprochait petit à petit de sa personnalité d’adulte (qui raconte son histoire à Bast et à Chroniqueur), le Kvothe adulte m’a paru moins étranger que lors des précédents tomes.

 

En bref : Un troisième tome vraiment excellent !

Sans titre H2

Publicités
Comments
5 Responses to “La peur du sage deuxième partie _ Patrick Rothfuss”
  1. Frankie dit :

    C’est un tome que j’ai énormément aimé (même si c’est difficile de le différencier du précédent puisqu’en VO ça ne forme qu’un seul et même livre). J’ai apprécié qu’on bouge un peu et qu’on découvre autre chose. En revanche, vu qu’à la fin, il est encore très jeune, je me demande comment le 3e jour va faire la jonction entre le jeune homme qu’est Kvothe et quand il est plus âgé. Le livre va faire 2000 pages ! 😀

  2. pitiponks dit :

    Aaargh non ne me tente pas!! je viens de tomber « amoureuse » du Nom du Vent et là, je lutte pour ne pas me précipiter en librairie et claquer 50€ pour les deux tomes de La Peur du Sage! ❤

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] ← La peur du sage deuxième partie _ Patrick Rothfuss […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :