Ciné _ Le septième fils

Il y a bien longtemps, une force maléfique menaçait de se déchaîner et de raviver la guerre entre les puissances surnaturelles et l’humanité. Depuis plusieurs siècles, le chevalier Maître Gregory retenait prisonnière la redoutable et maléfique sorcière Mère Malkin. Mais elle s’est désormais échappée et cherche à se venger. Convoquant ses adeptes, Mère Malkin s’apprête à déverser sa terrible colère contre un monde qui ne s’y attend pas. Seul Maître Gregory peut encore s’y opposer. Au cours d’un affrontement mortel, Gregory se retrouve face à face avec une force maléfique qu’il craignait de voir resurgir un jour. Dès lors, il lui faut initier son nouvel apprenti, Tom Ward, à combattre la pire magie noire de tous les temps – mais il doit le faire d’ici la prochaine pleine lune, alors que plusieurs années sont en général nécessaires pour accomplir une telle mission. Le dernier espoir de l’humanité tient dorénavant entre les mains du septième fils d’un septième fils. (Source : Allociné)

Sans titre H2

Salut les amis et bienvenue sur Merveilles Livresques pour, aujourd’hui, parler film. L’autre soir je me suis enfin forcée à voir « Le septième fils » adapté de la série « L’épouvanteur » de Joseph Delaney, que j’admire énormément. Autant vous dire tout de suite que cette adaptation est un véritable massacre.

Oui, ce film fut vraiment horrible à regarder. Pourquoi ? Tout d’abord car les gens qui ont fait ce film (honte à vous) ont voulu transposer l’univers de l’épouvanteur dans un univers médiéval héroïc fantasy. Et ça, c’était une très mauvaise idée. Cela les fait introduire des concepts qui ne sont absolument pas dans le livre. L’épouvanteur est présenté comme un chevalier (vous pouvez hurler vous aussi) et comme un vrai guerrier/combattant, ce qu’il n’est pas vraiment dans le livre. En voulant rendre l’univers plus épique, les villages un peu paumés des livres sont devenus de vraies villes fortifiées et des châteaux… Sans parler de la demeure de l’épouvanteur lui-même. Si ce n’est pas dénaturer l’œuvre je ne sais pas comment ça s’appelle !

L’univers de Delaney est rempli de pleins de créatures et elles sont toutes réunies dans son bestiaire. On pourrait se dire que les réalisateurs s’en sont servis pour nous faire apparaître pleins de créatures connus, hé ben pas forcément. Au début du film, Grégory fait quelques références discrètes à des techniques et à des créatures et à ce moment là du film on a de l’espoir. Mais ce n’est que pour être encore plus déçue après. Peu de temps après ça, Mère Malkin (la méchante, mais j’en reparle plus tard), convie ses sbires et parmi eux des assassins, une femme léopard, un homme lézard et un mec hindou avec 4 bras. Ce ne sont que des personnages/créatures inventées pour le film (et ils auraient mieux fait de s’abstenir), pourquoi n’ont-ils pas pioché dans le super univers très développé de Delaney ? Parce que ce sont des idiots. Les seuls monstres que l’on croise qui pourraient s’apparenter un peu aux livres sont vraiment énormes, dans le sens littéral du terme : ils ont fait les créatures gigantesques pour rendre le tout plus épique peut-être.

Parlons maintenant de nos personnages… Outre le changement vers l’univers médiéval et la condition de chevalier de l’épouvanteur, ce dernier est aussi montré comme un alcoolique fini et il ne m’a pas attiré la sympathie que j’ai pour le personnage du roman. Quant à Tom, il est évidemment beaucoup plus âgé que dans le livre et son caractère est vraiment différent. De tout timide il passe à enjôleur avec Alice… On retrouve le petit côté mutin du personnage chez Alice mais sinon le personnage du film n’est pas du tout à la hauteur de celle du roman (des souliers pointus mais pas de petite robe noire). Quant à la mère de cette dernière, Lizzie, ils l’ont transformé en une sorte de mère poule. Passons aux pires … La mère de Tom, dont tout le mystère du personnage du roman est effacée et qui passe du statut de (ATTENTION SPOILER de la série, tome 4 je dirais) lamia à sorcière ! Ils sont tellement loin de l’intérêt de son personnage. Malkin quant à elle est considérée comme une ancienne amante de Grégory (alors que c’est bien quelqu’un a part dans la série)…

En bref : Une réelle horreur qui ferait frémir l’épouvanteur (le vrai) lui-même !

Sans titre H2

 

Publicités
Comments
7 Responses to “Ciné _ Le septième fils”
  1. freakshowmollyhyde dit :

    Pour rebondir sur ce que tu dit, car l’ayant vu avec toi je partage a 100% ton avis, je soulignerai tout le potentiel gâcher de cette idée. On a longtemps cracher sur Eragon comme étant une des pires adaptations, mais au moins le film ne s’écartait pas de l’univers de base en ne racontant (malheureusement) que 10 % du bouquin. On a aussi souvent fait la remarque a Peter Jackson de transformer un simple conte en 3 (Magnifique) long métrage. ici les projet c’est de réduire les 6 ou 7 premier tome d’une saga d’épouvante en 1 seule film (d’1h30) d’heroïc Fantasy. Sur le principe, ce pari risqué aurait pu s’avérer intéressant,mais même en temps que film a par entière rien ne fonctionne, la quête du héro de Vogler appliquer au pied de la lettre. Et la pire adaptation, comme tu l’as dit le bestiaire suffisamment riche de l’auteur est mis a la poubelle au profit d’un ramassis de stéréotype un hindou a 4 bras, une africaine leoparde, un mongol berserker… bref une partie de smite…. L’épouvanteur aurait pu devenir le successeur d’harry potter, j’y crois sincèrement, le mélange horreur/aventure, une bestiare riche et cohérent, des personnages sombre mais attachant et surtout un nombre conséquent de tome avec une histoire qui ne s’essouffle pas, tout ceci a l’écran aurait pu faire des ravages! mais non c’est une horreur que nous avons eu a la place. C’est TRÈS dommage.
    ps: que la maman de Tom passe de Lamia a sorcière n’est pas le plus gros problème, le plus triste c’est que ce personnage remplit de secret dans tout les bouquins ne deviennent qu’une mère qui meurt pour respecter le schéma….
    PS2: Big up a John Snow (Jean Neige) qui campe un très bon Billy Bradley. le pauvre, la encore il ne savait pas…
    PS3: Tusk est le fils de Malkin et un méchant dans le bouquin, ici il prend la place du valet de gregory…Ou et donc passer le chat gobelin roux?

  2. plumesdelune dit :

    Je suis allée le voir au cinéma ( oui j’ai dépensé mes sous pour ça ) et franchement en sortant j’étais restée coi. J’avais lu le premier bouquin ya fort fort longtemps et je m’en souvenais pas très bien. Toujours est-il que le film que je venais de voir n’avait rien à voir avec mes souvenirs ! J’en ai parlé avec un pote qui a aussi lu le livre et on était d’accord que c’était totalement différent.
    Bref je comprends toujours pas pourquoi ils ont fait ça. Surtout que le film est pas franchement réussi, s’il avait été super génial je dis pas, mais là…
    Enfin bref, c’est pas le film du siècle quoi.

  3. Frankie dit :

    J’avais vu la bande-annonce qui m’avait affligée et tu me confortes dans l’idée que c’est nul ! J’aime tellement le saga de l’Épouvanteur que je ne verrai jamais le film !

  4. Kimysmile dit :

    Je passerai royalement mon tour !

  5. Ces derniers temps, le cinéma semble décidé à « s’inspirer » de bons livres et d’en faire de pâles fantômes… On perd tout l’intérêt et le mystère des livres, ainsi que la profondeur des personnages. Décidément, la tendance semble vouée à se poursuivre !

  6. Nessi dit :

    Quel film épouvantable ce fut.
    Lorsque je suis allée le voir, pour ma part, j’ai mis du temps à reconnaître que ce film était une adaptation. Et je dois dire que plus je m’en rendais compte, moins j’arrivais à apprécier le film. Je l’ai vu dès sa sortie et il ne m’a pas marqué donc je pourrais pas détailler ce qui m’a déplu mais je me souviens que tout ceux avec qui j’étais ont été très déçus. Le livre et l’univers qu’à créé Delaney est beau et me plaisait beaucoup, mais le film qu’ils en ont fait est une calamité.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] le blog la semaine dernière : -Ciné Le septième films ICI – Kim&Sphinxou’s Book #9 « Charlotte » de Foenkinos […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :