The book of Ivy _ Amy Engel

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Sans titre H2Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques. Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre qu’il me tardait de lire tant j’avais lu de chroniques positives et beaucoup de coup de cœur sur ce livre. Pour moi, cela ne va pas jusqu’au coup de cœur mais j’ai, sans conteste, adoré ce livre.

L’univers que l’auteur a construit rejoint beaucoup des livres dystopiques d’aujourd’hui. Un monde dans notre futur, qui a subit d’autres grandes guerres et qui ont amené l’humanité à presque disparaître. Certains de ces survivants ont créé la ville ou vit Ivy, entouré d’un grillage de barbelés. Mais alors, deux familles se sont opposés sur la marche à suivre pour faire fonctionner la ville et ont combattu. A l’époque du récit, Ivy fait partie des perdants et pour l’année de ses 16 ans doit épouser le garçon de la famille gagnante. Mais en réalité, et cela on le sait avec la quatrième de couverture, elle doit l’assassiner.
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Ivy, elle est très en colère contre le régime actuel et est persuadée que le mieux à faire est de suivre son père et assassiner le fils du président. Mais en apprenant à vivre avec Bishop, elle va se rendre compte que tout n’est pas aussi noir que ce que lui dit son père.

Tout les deux, ils vont découvrir les différentes facettes de l’autre et vont aussi découvrir des choses sur la ville. Chacun va apprendre des secrets de la ville, et des secrets sur leurs familles. Je dois dire que j’ai vraiment détesté le père et la sœur de Ivy, pour moi ils l’ont juste endoctriné et ils s’en fichent d’elle et je trouve ça horrible. J’ai aimé suivre le déroulement de la relation entre Bishop et Ivy, comment ils se livrent l’un à l’autre petit à petit et comment Ivy se rend compte que Bishop est un être unique et qu’il n’est pas juste le fils de son père.
Le roman se lit extrêmement vite et même si finalement en terme d’action il ne se passe pas énormément de choses, c’est addictif. On voit Ivy et Bishop apprendre à se connaître et à se faire plus ou moins confiance jusqu’à la fin du roman ou Ivy agit comme elle peut avec la mission qu’il lui était donné au départ.

En bref : Une très bonne lecture, addictive, j’ai adoré !

Sans titre H2

 

Publicités
Comments
16 Responses to “The book of Ivy _ Amy Engel”
  1. plumesdelune dit :

    Encore une très bonne critique pour ce livre ! Décidément ! ça me donne envie d’essayer ! ^^ (pourtant l’histoire me botte pas plus que ça…)

  2. roxou06 dit :

    J’ai hâte de le lire ! il a l’air génial !!!

  3. Vampilou dit :

    Voir des avis aussi bons est une torture ! Je veux tellement ce livre…

  4. Tahicha dit :

    Ce livre me faisait déjà de l’oeil, mais là, après ta chronique, j’ai encore plus envie de le découvrir!

  5. viou03 dit :

    Oui, un excellent roman.

  6. Ca a l’air sympa, mais je crois que j’ai trop de sagas en cours :S Je vais attendre que la suite sorte 🙂

  7. C’est un super premier tome ^^

  8. encore du positif, j’ai hâte de le lire! 🙂 merci pour ton avis!

  9. J’ai très envie de découvrir ce premier tome que tout le monde a l’air d’aimer 🙂

  10. Grybouille dit :

    Hou Hou, La couverture est superbe, l’histoire a l’air prenante, ta chronique est positive donc c’est « en avant » pour le p’tit duc…@bientôt, Grybouille

  11. nelcie dit :

    Je crois que je vais me laisser tenter !

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] éclatée #1 La moitié d’un roi, Abercrombie, ICI –The book of Ivy d’Amy Engel, ICI -La trilogie du samedi #1 , […]

  2. […] Marissa Meyer –Le pays des contes #2 de Chris Colfer –La mer éclatée #1 de Abercombie –The book of Ivy de Amy Engel –La patience du diable de Maxime Chattam –Martyrs #1 de Olivier […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :