Kim & Sphinxou’s Book #26

Bonjour à tous, et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Ce mois-ci, j’ai choisi le pays de la Suède. Du coup, avec Kim, nous avons choisi de découvrir le polar suédois avec le titre La princesse des glaces de Camilla Läckberg.

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.  A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide…


Cela faisait vraiment un moment que j’avais envie de découvrir ce titre, car je l’ai souvent vu en librairie, et beaucoup de gens m’ont dit du bien. Du coup, j’étais très content de profiter de ce mois-ci pour découvrir ce titre. En plus, j’aurais dû le mettre dans mon Cold Winter challenge car franchement, il rentre bien.

Franchement, ce qui m’a d’abord vraiment plus dans ce livre c’est l’ambiance nordique. En effet, nous nous trouvons dans un petit village en Suède, et il y fait bien froid. La neige, le froid, nous mettent vraiment dans une ambiance particulière, et cela est encore accentué par la culture suédoise qui transparaît dans le roman. On voit vraiment que les Suédois ont quelques habitudes vraiment différentes des autres, après c’est peut-être accentué par le roman, je n’y connais rien moi-même en culture suédoise.

L’intrigue en elle-même, autour de la mort d’une certaine Alexandra, à un rythme assez particulier. En effet, j’ai l’impression que le roman se déroulait en deux temps. Une première partie d’abord avec la découverte de la mort d’Alexandra, les premiers indices autour de sa mort, la découverte des personnages autour d’elle… pendant cette première partie, j’ai trouvé que la résolution de l’intrigue n’était pas ce qui motivait vraiment le roman mais que l’on était plutôt plongé dans ce petit village et que l’on pouvait l’observer (un peu comme avec une expérience) et tous les gens qui vivent et qui sont liés d’une façon ou d’une autre à Alexandra. Outre essayer d’avoir des infos sur la façon dont ils peuvent être liés à la mort d’Alex, on apprend beaucoup de choses sur leurs vies et sur leurs problèmes personnels.

C’est aussi le cas avec le personnage d’Erica, romancière et ancienne amie proche d’Alex, qui aura le malheur de la trouver morte. Se sentant investie dans cette histoire, et avec en plus le devoir d’écrire sa nécrologie, Erica va commencer à un petit peu enquêter et aider un policier (Patrick) dans son enquête. En même temps, on va revenir sur le passé d’Erica et sur ses problèmes familiaux et sentimentaux. J’ai beaucoup aimé son personnage, déjà parce qu’elle est romancière et que du coup c’est assez rigolo quand elle nous raconte le temps qu’elle passe à écrire, mais aussi parce qu’elle est très naturelle. Le personnage de Patrick mais aussi bien plus, même si j’attends de le découvrir un peu plus dans la suite (car oui du coup, je compte bien lire la suite).

Ce sera du coup, dans le second temps du roman, que les indices et les révélations vous commençaient à pleuvoir, et que l’intrigue va petit à petit se dénouer. La résolution ne m’a pas complètement convaincu, car finalement c’est presque banal. Je n’avais pas deviné le meurtrier (ou la meurtrière) car je ne pensais vraiment pas que c’était cette personne car cela me semblait trop… facile. Comme au cours du roman, on découvre des choses assez horribles qui lient certains personnages, je me suis attendue à ce que la résolution soit aussi éclatante.

En bref : j’ai beaucoup aimé découvrir cet auteur, et je pense dernière la suite pour voir ce qu’il va advenir des deux personnages principaux. 

Retrouvez l’avis de Kim par ICI !

Publicités
Comments
5 Responses to “Kim & Sphinxou’s Book #26”
  1. Personnellement j’aime beaucoup cette saga même si au fil des tomes, on connait de plus en plus les ficelles de l’auteure donc j’ai l’impression que l’on peut trouver assez facilement les résolutions. J’espère néanmoins que la suite te plaira 🙂

  2. Je dois avouer avoir un peu de mal avec ce style, c’est trop particulier…

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Retrouvez l’avis de Sphinxou, ici. […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :