Adelia Aguilar, tome 1 : La Confidente des Morts _ Ariana Franklin

Bonjour à tous, et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Aujourd’hui, je viens vous parler d’un livre que j’ai lu pendant les vacances et à l’occasion d’un petit club de lectures communes entre copines (notamment avec la blogueuse Téia). Pour cette première lecture commune nous avons choisi le thème des polars et le livre La confidente des morts.

Cambridge, 1171. Un enfant a été massacré dans des conditions atroces et les Juifs, désignés comme boucs émissaires, ont été forcés de se retirer dans le château seigneurial afin d’éviter un lynchage en règle. Henri, roi d’Angleterre, ne voit pas ces événements d’un très bon œil. Le véritable assassin doit être trouvé, et rapidement. Un enquêteur de renom, Simon de Naples, est dépêché depuis le continent et débarque en ville accompagné d’un Maure et d’une jeune femme, Adelia Aguilar, spécialisée dans l’étude des cadavres… Un savoir-faire qu’elle devra garder secret si elle veut éviter d’être accusée de sorcellerie. L’enquête d’Adelia la plongera au cœur de Cambridge où, fatalement, elle attirera l’attention d’un meurtrier prêt à tuer à nouveau…

 


 

Cette lecture fut assez particulière et je dois dire que j’en ressors un peu déçue. En effet, j’ai mis énormément de temps à rentrer dans l’histoire. Au départ, nous suivons notre trio principal sur le chemin qui les mène à la ville dans laquelle ils doivent enquêter sur la disparition d’enfants. Cette première partie n’aide pas à rentrer dans l’histoire, car même si elle présente bien les personnages et le contexte historique, c’était assez ennuyeux. Franchement, à ce moment-là je me suis même demandée si je n’allais pas abandonner ma lecture. Finalement j’ai continué.

Nos trois personnages principaux arrivent donc dans une nouvelle ville et doivent faire avec l’esprit étriqué des habitants. Du coup, Adelia, qui est légiste, doit se faire passer pour une simple assistante. Je pense que le côté historique est plutôt bien décrit (même si ce n’est pas une époque qui me plaît plus que ça) et comme je n’y connais rien cela ne m’a pas parlé. J’ai été attirée par le côté « légiste » du personnage principal. Mais même là, elle m’a déçue car finalement elle ne met pas assez souvent en pratique ses connaissances de légiste et je m’attendais à plus de détails scientifiques ça. L’intrigue reste quand même assez intéressante et j’ai aimé la façon dont Adélia se projette dans l’esprit du criminel et tente d’analyser son profil de façon assez moderne. Mais le ressenti que j’ai eu à la fin est qu’il y a eu beaucoup de remous pour pas grand-chose. De plus, je trouvais que certaines parties du roman, même si elles nourrissaient des intrigues parallèles, n’avaient pas leur place et m’ont ennuyée.

En bref : une déception, même si certains points m’ont plus cela ne suffit pas à me faire dire que c’était une bonne lecture. Je ne pense pas retenter cet auteur bientôt sauf si l’on me conseille vivement un autre titre.

Publicités
Comments
6 Responses to “Adelia Aguilar, tome 1 : La Confidente des Morts _ Ariana Franklin”
  1. Malheureusement, ce n’est pas spécialement mon style et ton avis me le confirme assez !

  2. Oh dommage, ça avait l’air plutôt tentant!

  3. roxou06 dit :

    ce n’est pas un genre littéraire que je lis beaucoup et vu ta chronique je pense éviter ce livre si je le croise 🙂

  4. J’aimerais bien le lire pour me faire une idée 🙂

  5. Le résumé m’attire pas mal, mais ta déception me fait pas très envie de m’intéresser à ce livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :