Chroniques réduites #3 Virginie Grimaldi et Laetitia Milot

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Je vous retrouve pour un troisième épisode de mon rendez-vous Chroniques réduites. Un moment où j’aime vous parler de livres que j’ai lu récemment mais sur lesquels je ne veux pas faire un article complet.  

 

A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu surccessivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu’au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d’emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.

Voilà une lecture inattendue ! La chick-lit n’est pas un genre vers lequel je me tourne souvent toute seule. Mais pour notre lecture commune de Cheshire Cat Book Club (février-mars) nous avons choisi ce livre ! D’ailleurs n’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe facebook ICI.

J’ai beaucoup aimé ma lecture. J’étais sceptique au début (oui comme d’habitude) car l’intrigue se passe dans une maison de retraite et je n’aime pas trop les vieux. Mais comme l’a dit Perceval : « Quand même, c’est classe les vieux. Ils arrivent, c’est hyper mystérieux ». Finalement il n’avait pas tort car je me suis prise d’affection pour tous les vieux de cette maison de retraite ! En plus l’histoire recèle quelques secrets et révélations inattendues ! Mais ce qui en fait une super lecture c’est surtout l’humour. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai ris toute seule !

 


 

 

Avant de mourir, la mère de Margot lui révèle un terrible secret, enfoui depuis trente ans : une nuit, sur la route alors qu’elle rentrait chez elle à pied, elle a été violée par quatre hommes et laissée pour morte dans la garrigue. Puis elle a donné la vie à un enfant. Cet enfant, c’est Margot. Hantée par le deuil et cette révélation, Margot n’a plus qu’une chose en tête : comprendre, pour se reconstruire. Elle se lance dans une quête de ses origines, en remontant le passé. Un chemin douloureux et dangereux qui fait surgir le doute, le mensonge et la mort. Mais rien ne peut la retenir. Ni l’amour fou de Gabriel, ni Alice son mie, ni même son psy, Tavernel. Car Margot n’a rien dit. En silence, elle prépare sa vengeance. Née en 1980, Laëtitia Milot est une star du petit écran. En mêlant suspens, espoir et passion, elle dénonce les effets dévastateurs des violences faites aux femmes et le scandale de l’impunité es coupables. On se retrouvera est son premier roman.

En novembre dernier, à la foire du livre de Brives était présente Laetitia Milot. Une amie s’est fait dédicacé son livre, et comme j’étais curieuse de découvrir la plume de cette femme elle me l’a gentiment prêté.

J’ai adoré cette lecture ! Le roman commence très durement, avec un viol assez violent, sur la mère de notre personnage principale Margaud. Cette dernière est déterminée à retrouver les violeurs de sa mère, pour arriver à faire son deuil et à se reconstruire. Elle veut des réponses à cette question. Cette quête va la guider pendant tout le roman. L’intrigue est assez simple car Margaud va d’un point à un autre assez facilement, les informations se recoupent bien, mais ça avance vite. J’ai été assez impressionnée par le personnage de Margaud, beaucoup plus bourrine que je le pensais au début. Elle est habitée par sa haine pour les hommes qui ont violé sa mère et cela va parfois l’amener sur des pentes dangereuses ! Un thriller vraiment intéressant et bien rythmé, une bonne découverte !

Publicités
Comments
8 Responses to “Chroniques réduites #3 Virginie Grimaldi et Laetitia Milot”
  1. plumesdelune dit :

    Ce ne sont pas des romans qui me tentent car ils ne sont pas dans les genres que je lis mais j’aime bien le format de tes chroniques !
    Bises
    Kin

  2. Malheureusement, aucun des deux n’est particulièrement mon genre…

  3. siscobouquine dit :

    les deux sont dans ma pile à lire depuis longtemps, faudrait que je m’y mette !

  4. Kimysmile dit :

    Tu comprendras quand tu seras plus grande me tente énormément!

  5. Je n’ai pas lu ces deux livres très différents, mais ça a l’air sympa! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :