La Belle et la Bête 2017

 

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Aujourd’hui sort enfin le tant attendu film La Belle et la Bête, un remake live du dessin animé de 1991 avec Emma Watson dans le rôle de Belle. J’avais beaucoup d’attentes pour ce film vu mon amour pour le dessin animé ! En plus, vous avez droit à un double avis, le mien et celui de mon homme en prime.

 

 

Fin du XVIIIe siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la forêt, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui la jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

 


Sphinxou

Whaaaaa ! J’en ai encore des étoiles plein les yeux… Bon, il y avait peu de chances pour que ce film ne me plaise pas, j’ai confiance en Disney là-dessus, et en effet c’est juste une merveille !

Déjà, l’adaptation live est juste parfaite. On retrouve très bien le dessin animé de l’époque avec l’histoire, des dialogues parfois identiques, des plans qui nous rappellent ceux de 1991. J’adore cet effet-là, j’ai l’impression de redécouvrir un de mes Disney préférés. De plus, même si c’est dans l’ensemble la même histoire, ils ont apporté une certaine modernité. D’abord dans la diversité des personnages (diversité ethnique, culturelle, des genres et des sexualités), et surtout avec le travail sur le background des personnages que nous connaissions déjà. Belle est vraiment la meilleure version d’elle-même. Elle était déjà intelligente et assez indépendante, mais là ils ont réussi à la rendre encore plus moderne, plus intelligente encore (on le voit, elle est très ingénieuse). Belle et son père ont aussi enfin une histoire avant leur village, on apprend des choses sur la raison de leur présence dans ce village et les raisons de l’absence de sa mère. J’ai adoré.

Le film en met plein les yeux. J’ai beaucoup aimé la séquence de « C’est la fête » qui transpose bien l’ancienne version ! J’ai trouvé que La Bête était vraiment bien faite, il y a eu un gros travail sur ses expressions, etc. (et idem, plus de détails sur son enfance, ses sentiments). J’ai adoré retrouver Lumière, Big-Ben et j’en passe. À l’époque des premières bandes-annonces le design de ces personnages m’avait fait un peu tiqué je les ai trouvés bizarres, trop peu humain (Mrs Samovar me faisait presque peur). En réalité, je crois avoir compris pourquoi ils sont comme ça, et dans le film cela passait mieux.

Côté chanson, on retrouve celle du dessin animé avec quelques-unes en plus. Les chansons ont été retravaillées et les paroles sont souvent un peu différentes, mais tout de même très semblables. J’avais écouté la bande-son avant de voir le film et j’avais été assez gênée par la doublure choisie pour Emma en français. Dans le film, sa voix passait assez bien, mais je trouve quand même que la doublure (qui est la même que pour Anna de La Reine des neiges) a une voix trop aiguë et trop « petite fille » pour Belle (enfin vous me direz ce que vous en pensez). Enfin ça reste un détail, ça ne m’a pas du tout empêché d’apprécier le film à fond (mais les chansons en VO auront ma préférence, car Emma chante quoi).

En bref : une pure merveille pour moi ! *-*

 


 

Milo

Bonjour à tous et merci à toi Sphinxou de me laisser une « petite » place sur ton article.
Avant toutes choses j’aimerais vous montrer ceci :

Alors voilà, c’est la version de la Belle et la Bête de 1946, et par un curieux hasard c’est la première version du conte que j’ai vu. Merci à toi sortie scolaire du mercredi après-midi. Car ce n’est bien qu’après que j’ai vu la version de 1991 de Disney. Pourquoi je vous raconte ça ? À l’époque et selon mes souvenirs, tout le monde avait détesté, sauf ma prof, qui bien sûr y voyait un chef d’œuvre. C’était aux yeux de tous une version effroyable de leur dessin animé chéri (que je ne connaissais pas). Tout ça pour dire que parfois, pour la pérennité d’une histoire, il est important de la refaire au goût du jour pour que chacune des générations puisse s’y retrouver, et je pense que c’est l’essence même du conte. Être raconté encore et toujours.

Et qui de mieux pour une version live que Disney lui-même (désolé adaptation française tu n’existes pas pour moi). Afin de ne pas répéter ce que la sublime belle d’au-dessus a dit, la bête que je suis aimerait vous dire que le casting est merveilleux. Il était une évidence pour beaucoup de fans qu’Emma Watson jouerait le rôle à la perfection, et pour convaincre les quelques sceptiques qui traînent encore, j’aimerais ajouter que des 2h10 du film pas une seule fois je n’ai vu Hermione Granger. De tout le long c’était Blle qui était la plus intelligente, avec une histoire bien plus enrichie, comme avait pu le faire le magnifique Cendrillon. Ce qui nous offre des scènes de « flashback » extrêmement travaillées et insérées dans l’histoire.  Il en va de même des autres personnages, qui pour un Disney, nous montre des personnages tout en nuances et non plus manichéens. Une Bête violente, mais attachante, surtout dans ses mimiques et autres expressions du visage, ce qui fait de sa relation avec Belle une chose bien plus intéressante que la simple blague du syndrome de Stockholm. Tomber amoureux semble facile après ça, mais que voulez-vous avec quelques livres bien choisis, et quand on sait lire, c’est plus facile d’aborder les gens quand on est cultivé. La bromance entre Gaston et Le Fou est très innovante : car peut-on en vouloir à Gaston d’être méchant, tant c’est un imbécile heureux, et avec un Le Fou visiblement amoureux. C’est un reproche qui a valu au film quelques interdictions dans certains pays. Alors juste comme ça, soyons logique, le film promeut l’acceptation au-delà des apparences et de la zone de confort de chacun et on lui reproche ? Ce qui est clairement un manque d’éducation, je suppose… ah tient, le film dénonce cela aussi ! Le seul personnage du village ayant lu est noir et il y a littérairement des livres qui attaquent des paysans incultes lors de la bataille finale. À croire que le film anticipait déjà ses critiques. Bref, pourquoi se refuser une fin pleine de bonnes intentions qui nous donne Ewan McGregor en Lumière et Ian Mckellen en Big-Ben au character design certes complexes, mais permettant de refléter beaucoup plus d’émotions qu’un simple visage collé sur un objet.

Ainsi donc, un live plein de nuances, aux couleurs éclatantes, à la mise scène certes identique au dessin animé, mais qui, je l’espère, touchera les enfants autant que les nostalgiques. Car après tout, il y a quelque chose qui (avant)hier encore n’existait pas.


Publicités
Comments
8 Responses to “La Belle et la Bête 2017”
  1. plumesdelune dit :

    Bonne idée de mettre vos deux avis en parallèle, ils sont très complémentaires en plus !
    J’ai très envie de voir ce film, mais pas du tout en version française et comme il y a que celle là qui passe chez moi, ça me refrène un peu. J’ai un peu de mal avec le character design de la bête dans la bande annonce, à voir comment ça se défendra sur un film entier. Par contre, c’est hyper cool ce que vous dîtes au niveau de la modernisation, ça a l’air chouette tout ça !
    A plush
    Kin

  2. Kimysmile dit :

    Je suis ravie que tu ai aimé à ce point!!!

  3. J’ai hâte de le voir!!!
    PS: j’adore la version de Jean Cocteau en noir et blanc que j’ai découverte après le dessin animé Disney mais que je regardais aussi en boucle quand j’étais petite 🙂

  4. Zélie dit :

    Très très belle analyse !!!
    J’ai moi aussi fait un article sur le sujet sur mon blog
    Zélie (les livres de Zélie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :