Athnuachan : L’académie de Cyrielle Bandura

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Pour commencer la semaine, je vous propose de revenir aux sources de mes genres préférés de l’Imaginaire avec un roman de pure fantasy. Un grand merci à Cyrielle Bandura pour ce service presse, j’ai adoré ma lecture.

 

 

Sélène est née dans un monde de traditions, de superstitions et de vieilles rancunes. Ces croyances lui sont inculquées alors qu’elle est choisie pour devenir une Guerrière, une protectrice de Mór-roinn, celles qu’elle a toujours traitées de harpies.
Ses doutes demeurent alors qu’elle se rend compte que l’apprentissage de la magie lui vient moins facilement que pour ses camarades.
Malgré tout, Sélène se découvre une nouvelle famille en ces femmes qu’elle avait depuis toujours appris à détester… mais aussi une différence qui pourrait bien remettre tout en question.

 


Je peux commencer par vous dire que j’ai tout simplement adoré ma lecture. J’ai été happée dans cet univers créé par l’autrice, et vraiment, j’ai fait un magnifique voyage.

L‘univers proposé par l’autrice m’a beaucoup plu. Il se met en place au fur et à mesure de l’histoire entre ce que peut raconter Sélène (le personnage principal), ce qu’elle apprend avec les guerrières et les petits extraits de textes fondateurs de sa civilisation que l’on trouve parfois en début de chapitre. L’idée d’un monde qui est passé par une période comme la nôtre, avant de revenir aux sources avec de la magie et tout le reste me plaît énormément. Ce genre de concept a déjà tout mon assentiment ! En plus l’autrice a trouvé le moyen d’inclure des dragons et c’est vraiment génial. Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de romans avec des dragons, voilà. La civilisation a ré-évolué et les femmes sont les piliers de ce nouveau monde. Les guerrières vivent en autarcie et protègent les humains des derniers dragons et Sélène est amenée à les rejoindre.

Pendant ce premier tome (oui parce que bon, on ne peut pas nier qu’il nous faut une suite hein, non mais !), nous découvrons le personnage de Sélène, une jeune fille que nous allons voir grandir au sein des guerrières. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer. C’est une fille farouche et très libre, mais ses convictions s’affirment avec les années et les épreuves et il en ressort une guerrière très particulière. De plus, beaucoup de mystères l’entourent et ils seront très importants dans la construction de l’intrigue (même si on s’en doute un peu à partir d’un moment). Il était aussi très chouette de la voir évoluer autour des personnages secondaires que ce soit avec des guerrières récurrentes ou les autres jeunes femmes arrivées en même temps qu’elle. L’autrice va développer des relations très intéressantes et naturelles entre Sélène et deux de ses amies. J’ai adoré comment Cyrielle en a parlé (oui c’est flou mais je vous laisse découvrir ça tout seul).

L’intrigue de ce premier tome tourne autour de l’apprentissage guerrier de Sélène, des différentes épreuves qu’elle va traverser et qui vont la faire évoluer. Mais le dernier quart du roman présente un certain climax et nous montre que les aventures de Sélène ne viennent en réalité qu’à peine de commencer ! Néanmoins, le tome ne fait pas trop introductif non plus, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de l’histoire. Il y a tellement de questions sans réponses (#Nola). Petit bémol sur la nature de qui on pense être le méchant qui est un peu classique. Mais sinon, tout est très original dans cette histoire.

L‘écriture de Cyrielle Bandura a su m’emporter dans son histoire. C’est encore plus flagrant dans les passages un peu magiques où Sélène s’évade et se perd dans sa magie. C’est même très poétique par moment en fait. Petit point technique : j’ai reçu le livre en .epub réalisé par l’autrice elle-même et je ne peux qu’admirer le travail accompli. Je n’ai pas vu de fautes, c’est bien mis en page et l’epub était vraiment nickel. Je tenais à le dire.

En bref : Le premier tome d’une saga de fantasy qui promet d’être vraiment passionnante. Un univers original et un personnage principal vraiment singulier, j’ai adoré.

 

Site internet de Cyrielle Bandura
Page facebook.

Publicités
Comments
3 Responses to “Athnuachan : L’académie de Cyrielle Bandura”
  1. Ah oui, effectivement ça me paraît absolument passionnant, je suis bien tentée !

  2. plumesdelune dit :

    Ca peut être sympa, je connaissais pas du tout et j’aime bien le prénom de Sélène ^^
    Bises
    Kin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :