La Passe-Miroir #2 _ Christelle Dabos

 

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! La semaine dernière je me suis enfin penchée sur le tome 2 de La Passe-Miroir de Christelle Dabos.  Cela fait un petit moment que j’ai lu le premier (je me demande si ce n’était pas l’an dernier du coup, car il me semble que je l’avais aussi lu pour le Cold Winter Challenge), enfin bref, et j’étais quand même un peu tentée de savoir la suite. Pour rappel : j’avais beaucoup aimé l’univers développé dans le premier tome même si j’avais trouvé le tout trop leeeent.

 

 

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

 


 

Qu’en est-il pour ce deuxième tome ? Hé bien il est beaucoup plus intéressant que le premier ! Ouaip. Pour ce qui est de l’univers, j’ai trouvé que l’autrice développait bien le tout. En effet, on avait appris beaucoup de choses dans le premier tome mais là on se retrouve à un autre niveau de profondeur. A travers l’intrigue qui va toucher de plus près à l’esprit de famille Farouk, nous allons découvrir énormément de choses sur l’univers de La Passe-Miroir. Surtout dans son côté mystique et dans ses origines, presques religieuses…

L’intrigue est beaucoup plus palpitant que dans le premier tome. En effet, dans le précédent je m’étais presque ennuyée par moments (même si la découverte de l’univers avait un peu palliée à tout ça). Là c’était totalement différent. On retrouve Ophélie là où on l’a laissé et tout va s’enchaîner jusqu’à la fin du roman. J’ai été complètement happée dans l’intrigue de ce deuxième opus. J’ai trouvé les enjeux beaucoup plus importants et c’est bien (utile n’est-ce pas ?).

Néanmoins (comme Voldemort), il manque encore quelque chose pour en faire un coup de cœur. Et je pense que c’est du côté des personnages que ça pèche. Déjà, quand je lisais le premier tome, j’avais eu du mal avec Ophélie et Thorn. Là c’est pareil. J’ai très peu d’attachements pour la plupart des personnages. Je n’arrive pas à accrocher avec Ophélie et je serai incapable de vous dire pourquoi ; j’ai du mal à la trouver intéressante (pourtant elle a une personnalité marquée et elle est bien développée mais je ne sais pas…). Thorn m’a un peu causé d’empathie, de même que Farouk mais c’est tout. Même les personnages secondaires un peu rigolo ou quoi m’ont laissé de marbre. Cela reste un univers de synthèse. Pas sans saveurs, loin de là, mais auquel il manque un petit quelque chose pour le rendre véritable.

Enfin bref, c’est une saga dont je lirai la suite car l’univers m’intrigue beaucoup, mais je ne m’attache pas aux personnages et c’est dommage.

 

 

 

Publicités
Comments
10 Responses to “La Passe-Miroir #2 _ Christelle Dabos”
  1. J’aime aussi beaucoup le côté mystique que prend l’intrigue, j’ai adoré ce tome 2 !

  2. Ah, une série qui me fait extrêmement envie et ce, depuis pas mal de temps !

  3. Ohh trop dommage que tu ne t’attaches pas aux personnages, pour ma part, je suis fan!! 🙂

  4. plumesdelune dit :

    Le Néanmoins m’a tuée.

    Comme toi, jai un peu de mal avec les persos, mais j’ai toujours pas lu ce tome par contre. J’attends qu’il sorte en poche.
    ~Kara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :