La fille de l’hiver _ Eowyn Ivey

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Aujourd’hui je viens vous parler d’une lecture que j’ai découverte dans le cadre du Cold Winter Challenge : La fille de l’hiver. Il me semble que ce livre était dans la PAL de Margaud Liseuse l’an dernier, et à ce moment là, je l’avais noté dans un coin. Cette année je l’ai enfin lu.

 

 

Alaska, 1920. Pour Mabel et Jack, venir s’installer dans ces contrées sauvages représentait à la fois un nouveau départ et leur dernière chance. Depuis la mort de leur bébé des années auparavant, leur douleur les avait isolés des autres et avait entamé petit à petit leur amour. Mais créer un foyer au milieu de cette immensité n’est pas simple, et tandis que Jack s’échine toute la journée aux champs, Mabel dépérit de solitude et de chagrin. Et puis, dans un moment d’insouciance, aux premiers jours de l’hiver, le couple sculpte une petite fille de neige. Le lendemain, ils la retrouvent fondue, les moufles et l’écharpe que Mabel lui avait enfilées, et de petites empreintes de pas partent en direction de la forêt. A compter de ce jour, Mabel et Jack surprennent de temps en temps une petite fille près de leur cabane. Qui est-elle ? Que fait-elle dans la forêt avec son renard roux aussi farouche qu’elle ? Hallucination ? Miracle ? Et si cette fillette était la clé d’un miracle qu’ils n’attendaient plus ?

 


 

 

J’ai, en très grande partie, adoré ma lecture de ce roman. Je partais avec pas mal d’attentes car les avis que j’avais pu lire étaient tous plutôt positifs. Je m’attendais à être enchantée et je l’ai  été. Parfait pour la saison.

Dès le départ, je me suis plongée dans la vie de Mabel et Jack. C’était une véritable immersion dans leur quotidien et dans leur histoire. J’ai découvert leur quotidien un peu ennuyeux, rude, froid et manquant de chaleur humaine. Leur couple est triste car après la mort d’un premier enfant aucun autre n’est venu. Un soir d’hiver, Mabel et Jack vont façonner une petite fille de neige, et vont mettre tout leurs espoirs et leurs rêves dans ce moment. Quelques temps plus tard, une petite fille affublée de la même écharpe que celle du bonhomme de neige va apparaître. Est-ce une coïncidence ou un miracle ? La suite du roman vous le dira. L’intrigue va en grande majorité porter sur cette question, et sur la manière dont Mabel et Jack vont tenter de trouver la réponse. Et surtout, comment ils vont interpréter cette dernière.

Le décor nous plonge dans l’Alaska des années 1920. Nous découvrons les paysages et leur évolution au fil de l’année. L’hiver et le froid, mordant. La manière dont Jack veut faire de l’agriculture, la pêche, et surtout la forêt. Les descriptions des paysages sont saisissantes, encore plus lorsqu’il y a de la neige. L’autrice rend ses décors presque magiques, totalement enchanteurs. Comme l’histoire d’ailleurs.

Mabel et Jack vont évoluer au fil de toutes les années que l’on va suivre. Leur couple est intéressant à voir. Ils vont traverser des hivers difficiles, mais ils seront toujours animés par l’espoir. Ils vont aussi rencontrer des personnages secondaires intéressants, jamais laissés au hasard. C’est parfois triste, parfois attendu, ou inattendu mais ce qui leur arrive est toujours assez réaliste. À certains moments de l’intrigue, on comprend ce qui risque d’arriver vers la fin, mais je suis restée suspendue à mon livre jusqu’au bout. C’était une histoire vraiment belle, avec ce qu’il faut d’enchantement et de nostalgie pour passer de belles soirées d’hiver.

Enfin bref, La fille de l’hiver est un roman que j’ai trouvé plutôt merveilleux. Je ne dirai pas que c’était un coup de cœur mais c’est certainement un livre à ranger dans la catégorie “doudou d’hiver” (oui je viens tout juste de l’inventer). L’histoire est douce mais parfois rude. Le dépaysement est total, et un peu de magie y prend sa place…

 

Publicités
Comments
5 Responses to “La fille de l’hiver _ Eowyn Ivey”
  1. mickaeline dit :

    Ah je ne l’avais pas vu celui-là, ou peut-être que je n’y avais pas prêté attention, mais au vu de ton avis et de l’histoire, c’est malin car maintenant tu m’as donné envie de le lire. Merci pour la découverte.

  2. Cassandre dit :

    Un roman qui m’a beaucoup touchée, magnifique !

  3. Alors là, tu me fais extrêmement envie avec cet avis, en plus, je suis totalement fan de l’ambiance de la couverture !

  4. Kimysmile dit :

    Il est dans ma PAL depuis des années, il me tente tellleeeeeement!!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] terminés. Je retiendrai particulièrement ma relecture d’Ellana (<3) et la lecture de La fille de l’hiver d’Eowyn Ivey. J’inaugure aussi de nouvelles couleurs sur le blog ! […]



Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :