Giant Days #1-4

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! Aujourd’hui je viens vous parler d’une saga bien particulière : GIANT DAYS (Whouuhou ! Oui j’attends des applaudissements là tout de suite). J’ai dévoré les quatre tomes les uns à la suite et j’ai eu la chance de me faire dédicacer le tome 1 par Max Sarin qui est quelqu’un de vraiment adorable (tout comme toute l’équipe d’Akileos <3)!

 

 

En colocation à la fac depuis maintenant 3 semaines, Susan, Esther et Daisy sont très rapidement devenues d’excellentes copines. Mais face aux dragueurs lourdingues, à de drôles de moisissures dans leur chambre, à la grippe, au retour des réac’ et aux aléas de la fac, elles pourront se considérer chanceuses, si elles tiennent jusqu’au printemps…

 


 

Il est difficile pour moi de choisir par où commencer pour vous parler de cette série. J’ai l’impression d’avoir énormément de petites choses à dire dessus, par ci par là, sans savoir comment organier le tout. Pour changer je vais commencer par vous parler des personnages. Déjà on a un sacré trio de tête avec Suzan, Daisy et Esther. Auxquelles s’ajoutent McGraw et Ed, deux personnages beaucoup plus intéressants que l’on ne pourrait le croire au début. Tous ces personnages (sans compter tous les secondaires, tertiaires, qui sont tous très bien travaillées) sont vraiment bien fichus. Nan vraiment ! Ils sont tous très différents, et ils ne sont pas du tout stéréotypés. On peut facilement s’identifier à eux ou à l’un d’entre eux. En effet, pendant ces quatre tomes, suivant les situations je me suis sentie plus ou moins proche de tel ou tel personnage, homme ou femme. Ils sont vraiment étudiés comme des individus à part entière, et non des personnages fonctions ou stéréotypés et tout. Au fil des 4 tomes actuellement sortis (on veut la suite hein !), j’ai eu l’impression de retrouver des amis quand je me lançais dans un autre tome. C’était très rafraichissant et apaisant. Comme l’impression de se poser avec une lecture doudou. J’ai aimé la diversité des personnages et la manière dont ils interagissent malgré leurs différences de caractères, ce sont de très belles amitiés. Inspirantes.

Côté intrigue, nous suivons toute cette troupe de joyeux-lurrons à travers différentes problématiques. De très nombreuses thématiques sont abordées notamment le féminisme, la recherche de soi et de l’identité, les relations et les ruptures (de couples et amicales), les angoisses liées aux études, au travail, l’investissement personnel et surtout, surtout l’AMITIÉ ! Parce que les personnages sont avant tout des amis, et que c’est le fil rouge de leurs histoires. Suzan, Daisy et Esther c’est une amitié comme on l’aime et comme on peut la rêver (@Victoria, si tu passes par-là…). Dans Giant Days on parle de beaucoup de choses mais toujours sur un bon ton. Ce n’est jamais moralisateur (à mon sens en tout cas), ni là pour culpabiliser. Non, ça pose des questions, ça t’amène à réfléchir à certaines choses sur ta propre vie, comme en miroir, sans que ça n’amène jamais à quelque chose de négatif. Et toutes ces thématiques sont toujours traitées de manière intelligente mais aussi souvent inattendue (c’est-ce que j’ai ressenti), et les propos sont cohérents avec les personnages et les situations, ce n’est pas du tout forcé.

Et peut-on parler des dessins ? Je ne suis pas une pro là-dedans et ce que je vais vous dire est un pur et simple ressenti. Mais c’est beau et pendant les quatre tomes. Les personnages sont diversifiés, physiquement, et cela se voit sur leurs visages. Je veux dire : ce ne sont pas des personnages que l’on pourrait confondre ou seulement identifier par leurs couleurs de cheveux voyez ! Et je suis totalement fan du personnage de Suzan que j’ai eu en dédicace (même si c’était dur quand Max m’a demandé quel personnage je voulais hihi). En plus de tout cela, veuillez noter mesdames et messieurs qu’il y a une grande diversité dans les corps et dans les personnalités et pour ça MERCI.

Enfin bref, vous l’aurez compris Giant Days est une saga pour laquelle j’ai eu un énorme coup de cœur ! Que ce soit les thématiques, les personnages… c’est une petite merveille ! Et j’espère vraiment qu’Akiléos pourra continuer à éditer la suite !

Publicités
Comments
6 Responses to “Giant Days #1-4”
  1. Audrey dit :

    Entre les personnages divers et variés et les différents thèmes abordés, je pense que cette série pourrait le plaire 🙂
    Merci pour la découverte, car je ne connaissais pas du tout cette série qui semble respirer la bonne humeur.

  2. Ah, je note, elle a l’air géniale cette série et j’adore les illustrations !

  3. Kimysmile dit :

    Olala comme tu me donnes trop envie!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :