La Fille du train _ Paula Hawkins

Bonjour à tous et bienvenue sur Merveilles Livresques ! La semaine dernière je me suis lancée dans la découverte d’un roman que j’avais envie de lire depuis sa sortie : La fille du train.  Depuis il a aussi été adapté en film (et j’en ai profité pour le visionner après ma lecture). Enfin je dis lecture, mais en réalité j’ai pu l’écouter en livre-audio ! 

 

 

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

 


 

Pour commencer, je dois vous dire que j’ai été plutôt surprise par ce roman. Je m’attendais à quelque chose de très thriller et plein d’action, et cela fut finalement quelque chose de beaucoup plus psychologique – cela m’a surprise mais, au final, c’était tout de même une bonne chose.  

Le roman nous emmène dans la tête de trois narratrices. La plus importante, et celle que nous rencontrons tout d’abord, est Rachel. Rachel est une femme alcoolique, elle prend le train deux fois par jours et ce train passe devant son ancienne maison. Dans la même rue, il y a une autre maison qu’elle aime observer. Elle a imaginé une vie parfaite pour leurs deux résidents, mais un jour elle va voir quelque chose d’assez banal mais qui va la plonger dans une affaire, celle de la disparition de Megan.  Nous allons suivre Rachel dans ses réflexions et ses tentatives, trop curieuses, de découvrir ce qui est arrivé à Megan. En parallèle, nous allons suivre les vies de Megan, avant sa disparition, et d’Anna (la nouvelle femme de l’ex-mari de Rachel). 

Ce qui est assez intéressant est la manière dont nous faisons des aller-retours dans le temps. Dans le passé de chacune des narratrices, dans leur présent. Même en audio c’était assez facile à suivre, et je n’ai pas été dérangée par les aller-retours. Au fil de l’intrigue, plus nous découvrons de nouvelles choses, plus on plonge dans l’esprit de ces trois femmes. Nous nous rendons alors compte qu’elles sont loin d’être toutes trois réellement saines d’esprits, elles sont pleines de secrets et de sombres réflexions. L’intrigue suit ces trois femmes, et tout est beaucoup plus mêlé et complexe que ce que l’on peut croire au début.  

Le côté psychologie, l’intrusion dans les vies de ces trois femmes est assez intéressante. Je dis assez intéressant car même si par moment c’était vraiment prenant, cela a aussi apporté de vraies longueurs au récit. Surtout avec Rachel. Son alcoolisme et sa dépression m’ont un peu exaspéré, elle se répétait beaucoup par moment et cela ne faisait pas avancer l’intrigue. Nous sommes, comme ces personnages, contrôlé par les mêmes choses qu’elles et ce n’est qu’à la fin que nous comprenons vraiment ce qui a pu se passer.  

Comme je vous le disais au début, j’ai pu écouter ce livre. J’ai apprécié qu’il y ait trois voix, une pour chaque narratrice. C’était vraiment très immersif, et on a vraiment l’impression d’entrer dans leurs esprits.  

Enfin bref, La fille du train ne correspond pas à ce à quoi je m’attendais mais c’était tout de même une bonne lecture. J’en ai apprécié l’immersion dans les esprits de ces trois femmes même si cela a aussi occasionné des longueurs.  

 

Publicités
Comments
9 Responses to “La Fille du train _ Paula Hawkins”
  1. plumesdelune dit :

    Celui là m’intrigue depuis un moment, c’est pas ce que je lis habituellement mais ça me dirait bien quand même d’y jeter un oeil ^^
    Kin

  2. Audrey dit :

    Ce fut aussi une très bonne lecture pour moi 🙂

  3. Je n’ai pas lu le livre, mais j’ai beaucoup aimé le film !

  4. J’ai toujours été intriguée par ce livre sans jamais me lancer. Mais après avoir adoré La Femme à la fenêtre d’A.J Finn dans le même genre, je pense bientôt m’y mettre.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :